Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Loud Tv - Webzine metal video

Chronique de HIGH ON FIRE - Electric Messiah

High on Fire  ou les fils de  Motorhead sous amphétamine .

Le trio d' Oakland qui  célèbre ses 20 ans  de carrière cette année
nous gratifie d'un album sludge condensant bien  leur parcours et
l’évolution commune de Pike, Matz, et Kensel. depuis 1998 .


Electric Messiah est le huitième album studio du groupe américain High
on Fire, dont la
sortie est prévue le 5 octobre 2018 par le biais de Entertainment One Music.
C'est le troisième album du groupe à être produit par Kurt Ballou (
Converge / Kvelertak …)

Pour Matt Pike : « Kurt a juste un truc qui nous correspond vraiment.
C’est le pied de travailler avec lui. Et même si parfois, nous avons
des différences sur la façon dont nous voulons enregistrer quelque
chose. Il travaille avec nous et comprend ce que nous faisons. Nous
avons décidé de rester avec lui parce que tout simplement,  nous
n’avons pas fait un mauvais disque en étant sous sa direction »


Le  son de High on Fire est proche et aussi direct que celui  de son
ainé que menait Mr Kilmister mais avec encore plus de gras , de
fougue et de rage .
Les riffs hurlants et énergivores de Matt Pike sont toujours comparés
à ceux de Lemmy Kilmister de Motörhead et le  titre "Electric
Messiah", est un véritable hommage du groupe à son modèle  défunt  et
icône de la scène Metal.

 

Chronique de HIGH ON FIRE - Electric Messiah

La formule trio  est un format des plus Rock 'n' Roll , mais aussi un
des plus scabreux , car réussir à captiver un auditoire durant plus de 45
minutes à seulement trois est un défi de taille , et cela fonctionne
avec High on Fire , qui distille une sacrée énergie et un son énorme .
.

Dès les premières notes de l'album on rentre dedans ,  pas de
préliminaires , pas d'hésitations .
C' 'est direct dans la face ( chose que l'on retrouve également
en Live  ) avec ce  mur de son  et ce premier titre " Spew from the
earth "  ultra efficace et dynamique .

Le 2 ème titre est plus pachydermique  et mid tempo , mais si vous montez
le volume je pense que vous allez etre envahi  par la puissance du
son distillé par la section rythmique  et orchestré  par Mr Ballou .

Arrive ensuite le  premier single " Electric Messiah"  et titre
éponyme  de cet opus .
Le groupe avait annoncé la couleur de ce nouveau disque  en diffusant ce premier
titre emblématique pour annoncer la venue de sa nouvelle galette  ,tout en
rendant hommage au leader  de Motorhead .
Tout au long de l'album la basse vrombit  , la  batterie martèle et la
guitare joue le rouleau  compresseur  , pendant que  la voix exécute
quelques "douces" finitions .

Meme  si Il y a des passages surprenants  (et pour ma part un peu  foireux )
Comme ce premier solo sur la 5  .
Le  groupe est réellement efficace . et ce titre est par contre encore
plus "bluffant"  tant la voix de Pike est extrêmement  proche de celle
de Lemmy sur les couplets .

On pensait avoir une période d'accalmie avec quelques passages plus
calmes sur la 4  , la 5   mais c'est avec le titre " God of the
Goddless " à la 6 ème plage que le groupe relance sa sauce en mode
rouleau compresseur .
Sauce qui prendra et montera  sur la  7  avec le  titre Freebooter
Ainsi que sur la  piste 8 .

Ce disque se terminera  plus en douceur et en nuance avec  la plage 9 et ce
dernier titre  ." Drowning Dog"



 

Chronique de HIGH ON FIRE - Electric Messiah

« Electric Messiah » fait suite à « Luminiferous » sorti en 2015, dont
les qualités avaient été largement soulignées par la critique et
pourtant le groupe par le biais de son leader Matt Pike  lui meme
définit ce nouveau disque comme le meilleur de sa carrière .

« Ce groupe est en perpétuelle évolution », confirme Pike. « C’est de
loin le meilleur album que j’ai jamais fait. Il porte le sceau High on
Fire ! Chaque fois nous essayons juste de nous améliorer jusqu’à nous
surpasser. Je ne crache pas sur nos disques passés c’est juste que
nous obtenons toujours plus à chaque fois et sans nous épuiser, comme
ça arrive parfois à certains groupes.« Electric Messiah » est juste un
putain d’excellent album, j’aime tout ce qu’il y a dedans, et rien ne
me déçoit. C’est vraiment génial de se dire qu’il s’agit de son propre
disque… »




Production : 9/10
Composition :8/10
Originalité 6.5 /10
Evolution : 7.5/10
Avenir : n'est plus à prouver



Style Stoner / Sludge Metal

A ranger à coté de Motorhead / Hark / Mastodon /  et forcément Sleep


B3N .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article