Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Loud Tv - Webzine metal video

Chronique du nouvel album de RISE OF THE NORTH STAR


Rise of the Northstar se forme en 2008 à Paris, son nom s'inspire du titre
homonyme américain du manga Ken le survivant. Courant 2009, le premier EP
cinq titres Tokyo Assault est enregistré au studio St. Marthe par Guillaume
Mauduit et sort en 2010.
Le groupe  qui a déjà 10 ans d'existence a dès le début loué amour et
respect  au Japon et plus particulièrement aux mangas pour ados  les " shonen" .
Ils reviennent  avec ce 2 ème Album enregistré  cette fois ci par Joe
Duplantier (GOJIRA) au Silver Cord Studios de Brooklyn et qui se base
sur le concept et l'histoire d'un samouraï "multi" centenaire " ShI
"qui prend possession d'un etre humain ( en l'occurrence Vithia le
leader de R O T N S )
Il fait suite à  l'excellent 1 er album  "Welcame" (2014), sorti sur leur
propre label Repression Records .
Ce nouvel opus   est plus nuancé que les précédents  disques du groupe meme
si l'on retrouve  ce mélange de  Punk Hardcore, de  Metalcore, de Thrash
mais aussi de  Hip-Hop., enfin ce mélange est ce  que l'on nomme du Crossover .
Le son est plus moderne et la production est solide .

Chronique du nouvel album de RISE OF THE NORTH STAR

Track by track


Dès le début du disque une ambiance particulière s'installe avec ce 1 er
titre " The Awkening" et son speach  en Japonais  accentué par  cette
introduction ambiante comme si l'on était en live  puis vient le salut
de Vithia qui fait une présentation du groupe , avant qu' un gros
riff à  la Slipknot arrive  pour réveiller la foule et faire
comprendre à l'auditoire que l'on n'est pas la pour rigoler  .
Ce riff  s'enchaine rapidement avec   la 1ère Mosh part du disque qui
clôturera ce prélude .

Présentation et introduction faites on enchaine avec le 1 er " hit " de ce
disque
" Here comes the Boom"  qui est déja visible par tous sur youtube
Single ultra efficace et entêtant  pour donner le ton  de cet album .

Nekketsu : on a bien affaire a du crossover ici , avec un soupçon de
hardcore old school à la Biohazard/ Downset

Prestation maitrisée du chanteur Vithia, tantôt dans la retenue , dans la
colère , dans l 'agitation , tantôt démoniaque  mais toujours dans
l'impact et l'efficacité
Il explique un peu le concept de l'écriture de cet opus .

"Il faut savoir qu’en japonais, Shi, ça veut dire quatre ,et le quatre
est parfois perçu  comme une malédiction au Japon. Il arrive que dans
certains endroits ,entreprises  le quatre n’existe pas, justement pour
ne pas apporter le mauvais œil.
C’est aussi en rapport avec les quatre dimensions de notre style
musical  le  crossover – metal, rap, hardcore, manga.
Tu as aussi quatre titres dans l’album qui traitent justement de Shi.
Et puis, nous avons enregistré cet album à quatre,




 

Chronique du nouvel album de RISE OF THE NORTH STAR

Kozo qui signifie " Gamin " en Japonais commence  avec une sonorité
dissonante et un groove qui rappelle le Nu -Metal .
Comparaison qui s'accentuera au fur et à mesure de cette chanson .

Ce titre est aussi marqué par le pont et son final qui mettent
particulièrement mal à l’aise, avec des voix  monstrueuses et des
hurlements.
Ce morceau se veut comme une sorte de dialogue interne entre le samouraï
et l'auteur ,il est le titre qui est à la base du concept de cet
album et laisse place donc a des parties vocales plutôt étonnantes et crues .

Le disque lorgne quand meme pas mal vers le  Nu Metal et l'ombre de
Slipknot plane énormément sur  beaucoup de riffs ou  titres de cet opus  .

Teenage Rage : Titre beaucoup plus direct ,pas d'intro on rentre
tout de suite  dans le vif du sujet .
On se croirait presque en Live avec le son  et la Mosh part finale .
Il se clôture par  une partie  Rap  qui sert plus d'interlude  .


 

Chronique du nouvel album de RISE OF THE NORTH STAR

Step By Step » Nous sommes dans la fusion /crossover des années 2000 ,
plus groovy avec des riffs simples mais efficaces . Des vocaux et
choeurs gonflés ,scandés et entêtants .L'ambiance de ce morceau me
rappelle un E Town Concrete avec un final à la Body Count .
Ce titre est le 2 eme single fort de ce disque pour ma part .peut etre
aussi de par son thème  qui  essaye d’apporter des réponses à la perte
d’un être cher – ça parle de ça, de la mort. Et à la fin du titre,
Vithia parle de son expérience personnelle.


This Is Crossover  correspond totalement à son titre meme si l'intro
est un mélange entre du Slipknot et du Slayer pour le solo dissonant .

: Vithia s'explique sur ce  titre :

« Nous en avions un peu marre d’être étiquetés alors que nous ne nous
sommes jamais définis comme un groupe hardcore  et de nous retrouver
au milieu de débats stériles,.  Nous avons trouvé cela judicieux de le
marteler dans un titre qui s’appelle donc ‘This Is Crossover’, et qui
parle un peu des quatre dimensions de notre style musical, à savoir le
metal, le rap, le hardcore, et le manga. »


 

Chronique du nouvel album de RISE OF THE NORTH STAR

Cold Truth  : back in 2000 , niveaux riffs ,sonorités  , l'ombre de
Korn et Limp Bizkit plane fortément
Un petit détail qui se fait sentir  au fur et à mesure  de l'album ,
l'accent de Vithia n'est pas fou non plus .On sent encore que c'est un
Frenchy qui chante  .


All for one :
Titre plus direct également ou le samouraï prend le contrôle vocal dès
le départ .
Pour laisser place à un duel entre les 2 voix dans l'évolution du couplet .
Ce titre pourra etre vraiment intéressant en Live je pense avec ses
grosses parties et ses riffs directs .
Après  plusieurs écoutes  j'ai mieux compris l'intérêt de ce morceau
et son efficacité .
Titre qui ne fait réellement pas dans la finesse et bastonne du début à la fin


Furyo's Day : mélange entre Anglais et Français
Titre qui navigue toujours dans les eaux du Nu Métal .


L’influence du rap est très accentuée, que se soit par le chant , ou
au niveau des compositions musicales et des paroles.
Par exemple  Cold Truth débute par le célèbre “woop-woop” de Sound
of da Police (KRS-One) et poursuit avec le « yippie yo yippie yay » de
Lil bow wow feat Snoop Dogg, et d'une  manière plus générale, The Legacy of
Shi présente des nombreux points communs avec le rap des années 2000


 

Chronique du nouvel album de RISE OF THE NORTH STAR

Puis vient le titre éponyme qui clôture  l'album "The Legacy Of Shi "
Le groupe termine  son album par un condensé des 11 titres précédents
avec toujours cette dominance Nu Metal dans les grooves , vocaux ou
riffs , jusqu'au pont un peu plus coreux dans les guitares et avec son
pattern dit New York" avant la relance du dernier refrain .



En définitive cet album à la production léchée et moderne est bon  et
diversifié ,mais il manque ce petit quelque chose qui fait que cela
pourrait etre
un grand album .
Certains titres sortent du lot mais l'envie de réécouter tout l'album
ne se fait pas ressentir ici .
C'est avant tout un groupe fait pour le live , une machine de guerre
pour la scène  et qui souvent va à l'essentiel .
Certains morceaux de ce disque prendront une réelle ampleur en concert
meme si ils ne captivent pas sur album .
Cet opus  est tout de meme moins bon que le précédent , mais  espérons
juste qu'il ne soit pas meilleur que le prochain !


01. The Awakening
02. Here Comes The Boom
03. Nekketsu
04. Kozo
05. Teenage Rage
06. Step By Step
07. This Is Crossover
08. Cold Truth
09. All For One
10. Furyo’s Day
11. The Legacy Of Shi
12. Sayonara (chanson bonus pour l’édition japonaise)

Le stock Français CD et vinyles de "THE LEGACY OF SHI" n’arrivera en
magasins et sur Amazon que le 26 octobre mais l'album sera  disponible sur
les plateformes de streaming et de téléchargement  dès le 19 Octobre


Production 8/10
Visuel 8/10
Originalité : 7/10
Avenir 7/10


A ranger à coté de Body Count / R A T M / Slipknot / E Town Concrete
/Downset /

 

B3N

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article