Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Loud Tv - Webzine metal video

Chronique de DEMANDE A LA POUSSIERE

Atmosphère lancinante et pesante , ambiance oppressante et
mélancolique  , harmonies hypnotiques et chaotiques , mélodies corrosives et
dérangeantes , contrées dissonantes et noyées de désespoir .
Vaste programme n'est ce pas ?

Si ces qualificatifs ne vous ont pas bloqué mais plutôt interpellé,
voire meme   intrigués  ,vous pouvez continuer à lire ce résumé et surtout
écouter ce premier album  "Demande à la Poussière".


Ce  all star band  entièrement Français de la scène Metal underground
nous propose ce premier "méfait"  bien construit avec des compositions
intenses et évolutives et aux arrangements  relativement contrastés et
riches .
Pour un premier essai le combo marque d'entrée de jeu pas mal de
points et développe déjà un univers personnel en naviguant  entre
lourdeur et noirceur, entre ténèbres captivantes et éclaircies éphémères  .

Chronique de DEMANDE A LA POUSSIERE

Les guitares sont à la fois grasses,  puissantes,  planantes et
dérangeantes .
On vit des moments d' intensité où les émotions transmises  sont bien
palpables.
Dès le 1 er morceau soit l'auditeur se fondra dans l'ambiance ,soit il
sera totalement hermétique car trop fragile pour écouter ces sonorités
qui peuvent parfois être oppressantes et poisseuses.
On se promène tout au long de  de cet album en traversant des plages
écrasantes et denses , des contrées pachydermiques comme sur le titre
5 " le Parfum des cités perdues " et parfois l'on croise meme  un
tsunami de noirceur  comme sur le titre  6 " Accroché"

Les voix étant bien caverneuses et intenses ,  le combo  nous proposera  2
instrumentaux tout de meme très prenants  "Etranglé "et " 360°  pour
laisser un peu l'auditeur reprendre du souffle , surtout avec cet
avant dernier titre "Condamnés   " qui pourrait être  la bande son
idéale pour entamer   une  séance SM dans notre donjon personnel   .
On ne sort pas indemne de l'écoute en continu de ce disque qui mélange
et assemble subtilement ces genres complémentaires que sont le Sludge
, le Doom , le Post black , mais notre coté Maso et curieux nous fait
revenir épisodiquement dessus et l'envie d'affronter cet ouragan de tourments
ravageurs  se fait un peu plus forte à chaque écoute .
 

Chronique de DEMANDE A LA POUSSIERE

A noter que cet opus  est  intégralement chanté en français.

Demande à la poussière est un groupe de Post black hardcore à la sauce
Sludge fondé en 2017 dont les membres viennent de formations
expérimentés Black métal, Hardcore et Indus. Composé de Jeff (Chant et
guitare – The great old
ones/Spectrale), Edgard Chevallier (machine-Würm/Gloomy Hellium Bath),
Vincent Baglin (Batterie-Moshi-Moshi), Krys (chant-Nerv/Omrade) Jiu
(Basse -ex No return), le groupe enregistre rapidement ce  premier
effort au Lower tones Place Studio en septembre 2017.
Le combo allie ses influences diverses pour offrir un style unique.
Alliant lourdeur Sludge/doom, la noirceur du black metal, à
l’intensité du post hardcore teinté d’atmosphère post rock. Cette
musique est impactante, englobante et intense. Le nom du groupe est
tiré d’un livre de John Fante," Ask the Dust "de 1939  mais il n’y
aucun rapprochement à y voir tant la profonde noirceur de la musique
emmène vers d’autres sentiments.
les paroles  ici sont extraites de l'oeuvre de .
Dan Fante et du philosophe nihiliste Albert Caraco (ayant acté son
propre suicide pour être en cohérence avec son oeuvre,)

A ranger entre Celtic Frost  et Entombed ,   Blut Aus Nord et  Neurosis,

Un album authentique à se procurer d'urgence pour se faire une bonne
séance de noirceur et sombrer dans ce gouffre d'intensité :

https://dalpdoom.bandcamp.com/releases

http://www.argonautarecords.com/shop/en/home/286-demande-a-la-poussiere-st-cd.html

1. L’Univers

2. Le Lendemain

3. Etranglé

4. L’Unique Certitude

5. Le Parfum des Cités Perdues

6. Accroché

7. Condamnés

8. 360°


Production : 8/10

Visuel : 8.5/10

Originalité : 8.5/10

Avenir : 9/10



-- 
  B3N .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article