Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Loud Tv - Webzine metal video

Chronique de BILLY BIO - Feed the fire

Le très prolifique Billy Grazefied  de son vrai nom William Grazefied
arrive avec son projet solo et veut se faire entendre .
Connu pour être le chanteur principal, le guitariste rythmique et
cofondateur  de Biohazard. Graziadei est aussi le guitariste rythmique
et le chanteur du groupe Powerflo.


Il débarque avec sa musique directe,efficace et entêtante , pas si
éloigné des mélanges d'ailleurs de ses groupes  comme  Powerflo ,tout
en étant très  proche du old school de Biohazard ,dont les fans devraient
réellement apprécié cet opus ; mais les novices également .
Un disque qui mixe Le hardcore, le punk, l’urgence et l'injustice .
Cet album qui semble bien inspiré à la première écoute  et de plus
produit par Tue Madsen, une référence , valeur sure et gage de qualité
.

Le titre d'ouverture et single donne le ton et ne lésine pas sur
l'efficacité "FREEDOM never FREE "
On se dit que si tout l'album est comme ça on va baver de plaisir .
Titre entêtant et d'une réelle efficacité .
Bon choix pour ouvrir un album que de mettre un titre aussi rouleau
compresseur .


Vient ensuite le titre éponyme  "Feed the Fire "
avec son gang vocal qui fait le job , titre  plus rock n roll que
Hardcore qui fait retomber un peu la lancée amorcée par le 1 er titre
mais reste agréable à l'écoute .

Le 3 ème titre avec son alternance de riff lourd et partie blasté à la
New york hardcore
No Apologies ,No regrets distille une belle énergie et nous remet dans
le bain remuant du old school new york hardcore  et des diverses
influences de Billy .
Bon titre au relent révolutionnaire .

 

4 eme titre plus mélo ,simple   "GENERATION Z " un Punk Pop  gentillet
qui se veut simple et efficace et avec des lyrics sympathiques.

5 : Encore un titre ultra efficace dès le début
Avec de bons riffs coreux et un refrain bien punk Melo

6: Interlude

7 Sodality : Plus classique et moins surprenant
Mais bon morceau d'album et qui en Live sera terriblement efficace
Les solos sont simples
On retrouve bien la patte Biohazard

8: Rise and stay qui est disponible en  vidéo ci après

Lorgne pas mal vers du Hatebreed, titre ultra lourd et rythmique ,
simple ,efficace  ,mange ça  dans la face !

9: STfu
Toujours dans l'efficacité et sans fioritures  meme si déjà entendu
maintes et fois dans le Hardcore old school
Morceau court qui aura son rôle à jouer en Live pour stimuler les foules

Les interludes sont modernes et surprenants (  Trepida)

11: Untruth :
Après l'intro arrive un riff faisant quand meme bien bien  penser au
" my own summer" de Deftones   sur un Rap posé,
Très efficace et groovy
Avant l'arrivée du pré refrain et refrain plus chaloupé et coreux

Le titre de clôture  " Dissafected World" nous distille un bon
patchwork du hardcore old school alternant partie lourde avec des
blast New York ou des bien des parties dansantes.
Il montre l'étendu et l'efficacité de ce bon Billy qui sait écrire des
chansons pour faire remuer sur un thème  très sérieux en meme temps .
Le titre se terminera sur un sample qui laisse une ambiance
apocalyptique ou de non retour .

Cet album regorge de titre taillés pour la scène et au relant hardcore
,à l'énergie et la rage  évidente , simple, bourrin,ou rythmé selon
les pistes .

C'est un bon album qui ne bouleversera pas le futur  mais laissera une
bonne impression et une trame sincère ainsi qu' une envie certaine de
réécouter quelques titres par moment .


Le Line up de ce disque est super à l'écoute  et en creusant un peu
les noms qui en ressortent sont quand meme plutôt  pas mal du tout ,  rien que :

Ra Diaz à la basse ( Suicidal Tendencies)
Simo Perini à la batterie (  10 Foot Pole / Guttermouth /
Dan Palmer   lead guitar  (  Death by stereo / Zebrahead)

Le groupe était en tournée en Décembre   et a participer à 2 dates avec
rien moins  que Life of Agony et Sick of it all  ,et  pour l'instant
il continue sa tournée  mais ça se passe  en Amérique du Nord .

 

Chronique de BILLY BIO - Feed the fire

Track list :

Freedoms Never Free
Feed The Fire
No Apologies No Regrets
Generation Z
Sick And Tired
Remedy (interlude)
Sodality
Rise And Slay
STFU
Trepidation (interlude)
Untruth
Enemy
Disaffected World


Line Up :

Billy Grazadei – Chant et guitares
Dan Palmer – Guitare
Ra Diaz – Basse
Simo Perini – Batterie

A ranger à coté de  Biohazard, Powerflo, Blood for Blood, Suicide City
et toute votre collection de Punk Hardcore / Crossover


Avenir : 8/10
Production :8/10
Visuel :6.5 /10
Composition :7/10
Sincérité : 9/10



-- 
  B3N .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article