Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chronique de Kassogtha: A new world to come : incontournable !!!!
On peut dire ce qu’on veut mais la Suisse a toujours eut un vivier de groupes de grande qualité et ce n’est pas Kassogtha qui nous fera dire le contraire.
 
Pour ceux qui l’ignorent, Kassogtha n’est autre que l’un des monstres sortant des écrits du grand HP Lovecraft, avant de prendre ce nom le groupe s’appelait Deus Ex Machina, groupe de Modern Mélodique Death Metal arrivant tout droit de Genève et attention c’est du très lourd !!!
 
L’album que je chronique aujourd’hui n’est pas nouveau puisque c’est une réédition qui est arrivée dans les bacs le 14 Décembre 2018, vue la qualité de cet opus je me devais de le présenter pour ceux ou celles qui serait passés à côté.
 
La première chose qui interpelle dans cet album, c’est la qualité de production de celui-ci, chaque instrument est calé au millimètre rien n’est laissé au hasard chaque break, chaque solo est placé de la meilleure manière qui soit, les morceaux s’enchaînent sans jamais nous donner envie de passer à autre chose.
Chaque titre est différent et pourtant tous les morceaux sont homogènes ! Il faut admettre que le niveau des musiciens n'est pas étranger tout comme la performance vocale de Stephany qui est juste exceptionnelle.
 
L’intro  de l’album a été parfaitement choisie, oppressante et mystérieuse, elle nous donne envie de plonger dans le monde de Kassogtha c’est au bout de 50 secondes que tout commence avec A new world to Come premier des neufs titres présent sur l'album, une déferlante de riffs aiguisés comme des lames de rasoir donnant vie à des mélodies d’une efficacité implacable, même le choix de l’emplacement des morceaux dans l'album est parfait, par exemple le 7 eme  My lament-Before Disaster dès la première note il reste gravé dans votre tête puis en l'écoutant vous comprenez qu'il est impossible de le placer ailleurs.
 
Kassogtha fait un sans fautes avec cet opus, prenez le temps de l'écouter et de l’apprécier.
 
Une dernière chose si ils passent par chez vous, allez les voir, car si l’album est énorme, leurs performances en live le sont tout autant.
 
Tonton Vlad.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article