Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chronique du 1er EP de CIRCUS IN TOWN : Monkey See - Monkey Do

Fondé en 2017, le combo Parisien nous a sorti son 1er EP le 1er Mars dernier.

Armé de 6 titres, Monkey See - Monkey Do, nous propose un style plutot Hardcore et Néo des années 90. Dès les premières notes de  Screwdriver, j'y retrouve certains ingrédients du tout premier ArtSonic, avec une différence notable, on y retrouve 2 chanteurs qui combinent très bien voix grave et brutale, avec une autre voix plus claire et hargneuse. D'ailleurs sur Clowns & Clones, la voix claire aurait tendance à adopter un flow qui collerait bien à Shaka Ponk, toujours sur une rythmique soutenue et brutale.

Desfigurado et Elephant Me me renvoient clairement au tout premier Soulfly, avec ce groove particulier et cette patte rythmique à la Max Cavalera. C'est plutot bien fait, et j'dirais même que les refrains restent bien en tête.

The Valley Of The Fallen et Blood For Blood nous concluent cet EP avec des morceaux plus tranchés Hardcore : ça pulse, ça break, ça dégueule les lyrics tant par la hargne, que par la puissance.

Si Circus In Town nous propose ici un EP tout à fait concluant avec un son bien mat qui nous éloigne clairement de la rosée du matin au Printemps, mais qui nous rapproche plutot du billot de tonton Roger, on sent que le groupe en a encore sous la patte.

Clairement Monkey See - Monkey Do va droit à l'essentiel sans compromis et cela promet de belles choses pour la suite.

 

Ozenof

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article