Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chronique du dernier album de AD PATRES « A Brief Introduction To Human Experiments »

AD PATRES c’est comme une rafale de Kalach qui vous arrive en pleine gueule. Originaire de Bordeaux, créé en 2008 par Alsvid, ancien batteur de SETH et ENTHRONED , AD PATRES c’est du vrai Death bien violent.  Rien de monstrueusement technique ni de mélodique, non ici c’est juste du gros Death ou vous allez pouvoir vous arracher les cervicales et vous jeter dans le pit afin d’exprimer toute votre rage.

 

L’intro de cet opus dure 16 secondes et après c’est l’apocalypse. 10 morceaux sur cet album pour un peu plus de 34 mn de brutalité comme seul un groupe de Death peut en produire.

 

Les morceaux s’enchaînent efficacement de manière à ne jamais laisser l’auditeur sur sa faim, seul le 6 ème titre « Sermon » fera office de pause syndicale qui durera 51 secondes. Après cela, la déferlante reprendra de plus belle. Ce qui est interessant avec AD PATRES c’est que malgré tout, ils apportent une petite touche personnelle à leurs compositions, ce qui leur permet de ne pas tomber dans les clichés du Death Oldschool classique, même si le rythme ne varie pas véritablement. Sans impression de redondance, on écoute cet opus avec beaucoup de plaisir. Mention spéciale pour le morceau « Spellbound : une tuerie.

 

« A Brief Introduction To Human Experiments », doit venir enrichir la collection de tout amateur de Death. A travers cet opus notre combo Bordelais vous ramène aux origines de ce mouvement musical et c’est ce que nous voulons. C’est efficace et bien ficelé, la qualité instrumentale est au rendez vous (écoutez les solo vous m’en direz des nouvelles). Quand à Axel cette voix quelle puissance. Si vous aimez vous faire mal aux cervicales, ne passez à côté de ce rouleau compresseur. Le lien ci-dessous vous offre la possibilité d’écouter l’album en intégralité.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article