Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Loud Tv - Webzine metal video

Chronique de PERIPHERY IV Hail Stan

9 pistes composent ce nouvel album de Periphery
Le groupe nous  avait habitué à un peu plus de track  par disque  mais
voyons ce qu'il en est
Le contenu est peut etre tellement, dense que 9 titres suffiront à
nous satisfaire ?

Le titre d'ouverture nous emmène déjà dans une ambiance de malade dès l'intro
Puis vient un énorme riff / groove  qui lance  réellement ce morceau
pour laisser place à une variété hallucinante d'ambiances et de
passages tout au long de ce premier voyage .


Quand on écoute Périphéry , on se rend compte que les groupes de Djent
actuels   ont une rame de Métro de retard
Le groupe maitrise tellement bien ce style qu'il l'a largement
dépassé et réinvente déjà son futur avec force et brio .
Il mele de plus en plus tout ce qui se fait de bon dans le  Metal
Moderne et progressif ,Dès ce 1 er titre REPTILE  tout est dit déjà ,
ce morceau  montre la richesse et l'étendu de ce que l'on fait de
mieux en Metal Moderne
Tout est maitrisé  , la voix est variée  et toujours aussi captivante
sur disque .
Ce titre suffirait à lui seul à faire un album pour d'autres groupes
tellement il est riche , complet ,surprenant et il raconte d'histoires
tout au long de ces 16 '43 !

Et ce qui me titille aussi c'est de voir la qualité que peut proposer
un groupe qui se prend la tete , qui construit son disque , qui innove
comparé a des groupes au sommet qui pondent des albums vraiment pas
terribles car ils vivent sur leur acquis et ne respectent pas leur
public en travaillant réellement !!
Je ne citerai pas de nom , mais ils vous viendront facilement ,surtout un .. .



Le 2 ème titre et single déjà diffusé " Blood Eagle" attaque
directement dans le dur avec ses riffs pachydermiques et cette
ambiance oppressante .
IL est visible ci après :
 

Le 3 ème  titre est tout aussi intense et chaotique , ce CHVRCH BVRNER
 est sévèrement burné  et chaotique .
Bien barré et novateur à la fois comme morceau , une fois la couche
dl'intensité passé  on y découvre une finesse dans les arrangements et
d'une efficacité terrible .

Après nous avoir assèné de ces 2 titres que n'aurait pas renié le
Dillinger escape plan des grands jours ( mixé a du Devin Townsend en
grande forme  ,c'est à dire tout le temps !! )
Le groupe se calme (  un peu) avec le 2 eme single balancé et visible
ci après  "  Garden in the Bones "

Les vocaux plus soft  prennent place mais l'ensemble est toujours
intense et les guitares sont plus mélodiques  et posées ( par moment
seulement )  ; les solos reviennent également ..
Titre efficace et qui nous emportent dans un tourbillon de légèreté et
de simplicité ( pour du Périphéry) tout en étant assurément intense .
Le titre suivant continue  de calmer le jeu , il lorgne du coté d'une
ballade et de lyrics plus positif et gentillet "It's Only Smiles"
ça serait mon point plus négatif de ce disque,quand au maintien de ce
titre sur l'album
Je le trouve un peu  décalé et facile par rapport à la maturité et
l'intensité  du reste de l'album  à la première écoute .
Il fait un tantinet  Teenager song  / Pop Punk et aurait pu etre
intégré sur l'album de 30 seconds to Mars
Cela fonctionnera pour la jeunesse mais du coup ça a  cassé la
dynamique de cet album pour ma part .Et meme si il est parfaitement
bien exécuté  il se pose comme un cheveu ( ou poil) de jeune pubère
sur la soupe de Mamie  et meme si j'ai mieux compris son choix par la
suite pour avoir un titre plus accessible par le grand public ,je
pense que ce groupe aux vues de ses capacités était en mesure de
proposer une chanson tout aussi bonne sans que cela soit aussi Kids
dans l'esprit et l'approche .( comme le 6 ou le 9 par exemple )

Alors qu'en plus le titre suivant réattaque de manière mature et mieux
senti et que les arrangements sont justes excellents et porteurs ,(
les claviers à la Devin Townsend apportent une ambiance vraiment
captivante)  ainsi que quelques lignes vocales qui sont superbes de
maitrises et mélodieuses.


La piste qui arrive ensuite  calme le jeu mais est beaucoup plus
intéressante malgré la simplicité ( pour Periphery ) de la boucle .
Ce titre  est direct et va à l'essentiel mais sans passer par la case "kids"
Alors que tout est accrocheur ici mais sans etre trop simple .


Du classique ? oui une intro orchestrale , interlude , qui semble tout
droit sortir d'une musique de film sur ce titre  CRUSH .

Allez on renvoie un peu le bousin les gars la !!
L'album se termine sur un titre plus ambiant qui se développe au fur
et à mesure pour  arriver sur un passage ou il se  lâche  de manière
intense et magistrale  et ou le chanteur s'arrache la voix avec des
montées aiguës de folies !!
Hate de voir ce titre et d'autres de cet album en live pour
l'intensité , la technicité et l'émotion qui s'en dégagent .

Il est vrai que pour la première fois depuis ces 13 années de carrière
le groupe  a passé une année entière  à bosser sur ces 9 compositions
, ce qui s'en ressent tellement les contenus et résultats sont beaux
et captivants .
Le groupe avance encore d'un grand pas avec ce disque ou il arrive à
conquérir de nouveaux territoires aussi bien émotionnels que musicaux
.
Chapeau bas Messieurs ,et effectivement 9 titres de cette qualité et
intensité c'était amplement suffisant pour ce nouvel album !


Retrouvez un making off de cet album ci après en ligne depuis 3 jours

STAN   track list :

01.     Reptile
02.     Blood Eagle
03.     CHVRCH BVRNER
04.     Garden in the Bones
05.     It's Only Smiles
06.     Follow Your Ghost
07.     Crush
08.     Sentient Glow
09.     Satellites


Le Line up sur ce disque  est :

Spencer Sotelo - Vocals
Misha Mansoor - Guitars
Matt Halpern - Drums
Jake Bowen - Guitars
Mark Holcomb - Guitars

PERIPHERY - “PERIPHERY IV: HAIL STAN”
Tracklist:
1. Reptile (16:43)
2. Blood Eagle (05:58)
3. CHVRCH BVRNER (3:40)
4. Garden in the Bones (5:56)
5. It's Only Smiles (5:33)
6. Follow Your Ghost (5:24)
7. Crush (6:49)
8. Sentient Glow (4:27)
9. Satellites (9:25)


A ranger à cote de Devin Townsend / Monument / Dillinger Escape Plan /
Periphery 1_2_3 ..

Composition 9/10
Production :9/10
Originalité 9/10
Avenir 10/10

Chronique de PERIPHERY IV Hail Stan
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article