Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

#Deathangel #Humanicide #Thrash #Badass #Loudtv #Webzine #Fuckiiiiiiiiiiiinthraaaaaaash

#Deathangel #Humanicide #Thrash #Badass #Loudtv #Webzine #Fuckiiiiiiiiiiiinthraaaaaaash

C'est non sans une certaine réjouissance que je me retrouve avec la dernière galette de Death Angel. En effet, la troupe de Rob Cavestany nous distribue sa nouvelle charge à la sauce Thrash sous le doux nom de Humanicide.

Alors l'attente que j'ai avant de m'enfiler les 10 titres des californiens, c'est avant tout me prendre une mandale sans concession, sans sommation.... Juste du pur Thrash.

L'intro sur Humanicide, titre éponyme, démarre sur une note quelque peu épique avant de nous balancer à la gueule du Thrash dans la pure tradition de la Bay Area. La production est admirable. Jason Suecof nous livre une réalisation très actuelle avec un style so 80's.

Le titre suivant "Divine Defector" va nous chercher dans un délire plus teinté death avec une lead omniprésente et une dynamique totalement agressive . Le morceau ne laisse pas de place au souffle, au contraire, ça martèle, ça balance du riff avant de nous envoyer sur "Aggressor" qui nous laisse une plage mélodique en intro. Malgré toute mélodie, le combo de San Francisco nous lâche une ambiance de rue malfamée qui flaire le rat crevé, le blouson en cuir et les chaines. Car si d'actualité les modes en sont aux rythmiques syncopées et techniques, Death Angel est un fer de lance de la culture du riff ; celui qui gratte, celui qui agresse, celui qui rentre dans la tête.... LE riff. Et cela ne s'arrêtera pas avec l'excellent "I Came For Blood" qui pour moi est le titre phare de cet album, avec un concentré de Thrash 80's et de Heavy dans un univers Soooooooo Badass !!! Car c'est bien cela qui me reste en tête tout au long de l'écoute, cet univers poisseux qui veut en découdre.

Le groupe nous surprendra avec "Immortal Behated" et son outro au piano, mais c'est bien dans la pure tradition Thrash que l'album Humanicide s'inscrit.

La 2eme partie de l'album sera sans concession puisque les titres comme "Alive and Screaming" , "The Pack" ou même "Revelation Song" nous imposerons toujours cette densité et ambiance très malfamée, avec toujours cette culture du riff parfaitement acéré.

Si en soit l'album ne révolutionnera pas l'univers Thrash, Humanicide est un album efficace qui donne envie de filer dans l'pit jouer des coudes sur des riffs biens sentis et qui filent la grosse patate. Un album intense avec toute la culture 80's en 2019.

 

Ozenof

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article