Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Tonton Vlad

Chronique de l’album de CATALYST « The Great Purpose Of The Lords »
Chronique de l’album de CATALYST « The Great Purpose Of The Lords »

Un groupe dont j’ai entendu parler il y a quelques temps CATALYST fondé en 2016 par JULES KICKA est originaire de METZ. Ce quatuor est formé de Jules chant/guitare, Florian Guitare/back vocals, Jefferson à la basse/Back vocals et Paul derrière les fûts, fin 2016 release du premier EP du groupe « Dawn Of a Dreadfull Fate » composé de 4 titres. Cet EP a reçu un excellent accueil dans la press spécialisée et qu'ils ont défendus sur plusieurs dates.

Maintenant le groupe est prêt pour vous faire découvrir son premier album « The Great Purpose Of The Lords » qui a été enregistré au studio VAMACARA à Clisson. L'artwork de l’album a été confié a ABOVE CHAOS connu pour son travail avec des groupes de renommé internationale (INQUISITION, MESSHUGGAH, MOONSORROW etc…) La release de l’album se fera quant à elle le 14 Juin via GREAT DANE RECORDS (Distribution via SEASON OF MIST).

Le groupe pratique un Death technique violent et efficace possédant sa propre signature. Si vous aimez la musique recherchée où les mélodies s’allient à la violence des riffs incisifs et efficaces, il va falloir vous arrêter sur cet opus.

« Omnisicient » ouvre calmement l’album. Titre, où seul le clavier s’exprime.

2ème Titre « An Unworthy Covenant » Dès les premières notes, le groupe nous fait rapidement comprendre qu’il n’est pas là pour faire dans la dentelle, en plus d’une prod de haute volée, les riffs techniques s’enchainent sans nous laisser le temps de souffler. Les mélodies sont bien présentes, ajoutez à cela quelques backings et des solos d’une efficacité redoutable, d’entrée le groupe place la barre très haute, avec ce titre.

Le titre éponyme de l’album arrive ensuite « The Great Purpose Of The Lords » démarrage en trombe, même si les compositions sont violentes, le tout est parfaitement audible, il n’y a pas à dire le combo sait exactement ce qu’il fait, ici il n’y pas de place pour l’approximation. Tout est calé au millimètre.

« First Light » un titre tout en finesse où seuls les arpèges et le clavier se font entendre, juste le temps de se détendre avant l’arrivée du 4ème titre « In Mist We Are Born », une déferlante de décibels terriblement maitrisés, quelle efficacité !!!!

6ème morceau « Demophobia » ici les harmoniques s’entrechoquent avec les riffs et la voix, le batteur Paul offre une démonstration de batterie aussi puissante que technique.

« Celestial Resurrection » Une excellente mélodie pour ouvrir ce titre, on apprécie la dextérité dont font preuve chacun des musiciens, car croyez-moi, il ne faut pas être manchot pour envoyer une musique aussi travaillée. Un petit passage ambiant vient ponctuer ce titre avant que ne démarre un solo exécuté à la perfection.

8ème titre « From The Last Sunset » Une intro plus lente plus lourde, après un break de batterie, le titre s’emballe, on ne peut s’empêcher de battre la cadence, les morceaux s’enchainent avec une telle facilité ça en devient déconcertant, à aucun moment les musiciens ne donnent l’impression d’éprouver de la difficulté à envoyer une telle complexité musicale.

« To Chaos » reste sur les traces des titres précédents.

9ème morceau « The Empire That Failed » intro à base d’arpèges, puis c’est reparti pour une claque magistrale qui vous scotche, les backing  donnent de la profondeur au titre sont très justement disposés.

Avant dernier titre « The Council » tout comme le morceau d’ouverture celui-ci sera exclusivement instrumental avec arpège et nappes de clavier.

Le dernier morceau « For Who Summon The Dead » clos de manière parfaite « The Great Purpose Of The Lords » vous retrouverez ici tous les ingrédients des titres précédents.

Quelle claque cet album ! La violence et la technique qui s’en dégagent sont d’une qualité remarquable, il est certain que dorénavant il faut compter sur CATALYST pour promouvoir le Metal Français en dehors de nos frontières. J’espère les voir se produire sur scène très prochainement car ça promet du très lourd. Ne ratez cet opus sous aucun pretexte !

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article