Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Tonton Vlad

Live Report du 04 Mai 2019 au Brin de Zinc (73 Barberaz) EKARISSOR, LYNN PROJECT et VOLKER.

C’est de nouveau dans la salle du Brin de Zinc que je me rends aujourd’hui afin de découvrir les prestations live de 3 groupes que je n’ai encore jamais vus. Bon point pour eux, le public à répondu présent.

L’ouverture des hostilités est faite par le groupe EKARISSOR groupes de Thrash/Death old school, composé de 3 membres : Pierrot, Guyom et Bruno formé en 2013. Où comment 3 potes décident de donner vie à un groupe qui fera ce qui lui plaît : alors c’est gras, c’est lourd et ça tâche et franchement c’est bien ce que l’on veut dès leur arrivée sur scène, on sent bien que ce groupe n’est pas là pour faire du sérieux, ce n’est pas alambiqué, ce n’est pas tordu mais putain qu’est ce que c’est bon et le public ne s’y trompe pas. Guyom le chanteur pose une bonne interaction avec les auditeurs, les titres des chansons tel que « Greasless Sodomy » ou encore « Mes couilles à Ski : Balls On The Ski » sont l’exemple parfait du message que le groupe veut faire passer au travers de sa musique, ici pas de fioritures, juste des riffs bien gras et une batterie qui botte le cul. Le groupe ne se prend pas au sérieux, les 3 compères sont là pour se faire et pour nous faire plaisir.

Deuxième groupe de la soirée LYNN PROJECT petit échange fort sympathique avec le bassiste ainsi qu’avec la chanteuse Anna, je vous ferai grâce de la biographie du groupe car vous pourrez la connaître avec la chronique de leur album « Saint » qui suivra sous peu. Grosse découverte pour ma part, ce groupe qui navigue entre un metal puissant et des passages ambiants nous a offert un set de 8 chansons toutes tirées de leur album, la seule chose que je puisse dire c’est que la qualité été bien au rendez-vous. L’énergie et la maitrise dont fait preuve leur chanteuse Anna ne peut que convaincre. Les musiciens ne sont pas en reste, ils prennent parfaitement place sur scène et savent donner la réplique au chant, c’est carré et puissant. On se laisse facilement emporter par la voix tantôt agressive tantôt murmurante de Anna, une grosse claque auditive et un set de très grande qualité. La aussi, s’ils font escale par chez vous ne les ratez sous aucun prétexte. On n’a pas fini d’entendre parler de LYNN PROJECT.

La Tete d'Affiche de la soirée VOLKER : arrivée de la chanteuse Jen accompagnée de ces 4 sicos, on ne peut s’empêcher de penser à Rob Zombie car ce quintet distille un metal dans la pure lignée du horror metal. Ce n’est pas une pâle copie, bien au contraire le groupe a une identité musicale qui lui est propre, la aussi le public ne s’y trompe pas, la salle ne désemplie pas et les auditeurs ont participé au set de 13 chansons ponctuées par 2 duos « Bloody And The Beast » et « Obey » ou Anna est venue donner de la voix aux côtés de Jen. Ajoutez à cela une cover de « Dragula » ainsi que 11 autres titres tel que « Bitch », « Zombie Strippers » etc…  Vous obtenez la recette parfaite pour mettre le feu à une salle. Jen avec son style et ses vocalises prend littéralement possession de la scène et ne la lâchera que lorsqu’elle quittera les planches.

Excellente soirée entre Sorcière Vaudou et zombies. Merci au Brin de Zinc pour son accueil formidable comme pour tous les concerts se déroulant dans cette salle.

 

Retrouvez notre interview video avec VOLKER plus bas :

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article