Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Loud Tv - Webzine metal video

Chronique de DESTRAGE The Chosen One

5 ème  album pour ce groupe Italien DESTRAGE  , formation trop
méconnue dans nos contrées et qui a déjà 17 ans d'existence tout de
meme.

Avec un frontman /chanteur qui fait partie du club des voix  de la
scène moderne à la palette impressionnante  ( tout  comme Jesse Leach
, Jon Howard , Schuylar Croom de  He is Legend , ou Tatiana De Jinjer
,entre autres  ) , on est forcément curieux d'entendre ce nouvel opus
et de découvrir ses parties vocales   .

On retrouve en se baladant tout du long de ce disque  du Rock'n'Core ,
du Metal core , du Stoner ,et j'en passe  , bref du lourd , du punchy
allié à de la  technicité et la folie  frénétique qui fait la
signature du quintet mené par le  furieux et classieux  Paolo


Le Gimmick en tapping  d'intro de l'album pourrait faire penser à du
Muse , mais cette sensation sera de courte durée , vu la déferlante
screamo Metalcore qui  arrive après sur ce premier titre " the Chosen
One" , titre éponyme que vous pouvez découvrir en vidéo ci après :

Les riffs de ce groupe sont toujours aussi bons ,dynamiques  et
groovy,soutenus et épaulés  par une section rythmique fracassante et
terriblement efficace .

On prend en pleine face les déferlantes auditives et émotionnelles
que  sont  : "About That" , "  Hey, Stranger! " ,   "At the Cost of
Pleasure"  .
Les titres s'enchainent  donc  facilement et de manière plus
qu'agréable  jusqu'à la 6 ème piste .
Le titre précédent  " Mr Bungman"   avait pourtant bien tartiné son
monde  avec ces riffs dévastateurs et ses vocaux envolés et  classieux
, un titre bien barré et catchy à la fois .
Mais la transition avec les morceaux qui vont suivre est assez inattendu  .
On passe d'un Destrage pur souche et efficace sur les 5 premières
pistes à un Destrage nouveau ;expérimental voir  électro popisant , ce
qui a de quoi décontenancer un peu mais  finalement qui suit la
logique de Paolo et  de son groupe qui veut toujours proposer quelque
chose de différent et novateur à chaque  nouvel album .

Le refrain de ce 6 ème titre " Rage, My Alibi"  pourra  meme faire
penser a du Korn gentillet  .

Ce  disque voit donc  le groupe de  nouveau expérimenter, prendre des
risques et explorer un territoire dans lequel il n’était pas allé
auparavant, démontrant ainsi qu’il fait preuve de beaucoup de courage
et d'ingéniosité  lorsqu'il est question de se renouveler .
C'est un album qui va demander plusieurs écoutes aux curieux pour bien
le percevoir et le découvrir  car aux premiers abords certaines pistes
vont déconcertés mais  pour laisser place finalement à une sensation
d'unité et de cohérence  pour un groupe comme Destrage .
On retrouve dans ce disque de la fougue ,du  catchy , de l'accrocheur
, du barré , de l'électronisant , du furieux  et de l'urgence , du
génie et du bizarre  , en gros un patchwork sonore  que seuls les
aventuriers et curieux seront en mesure d'apprécier à sa juste valeur

Une info à vérifier ,  retrouvez les , il paraitrait  en tournée
prochainement avec Meshuggah
et Protest the Hero sur une tournée à venir .

Track List  :
01. The Chosen One
02. About That
03. Hey, Stranger!
04. At the Cost of Pleasure
05. Mr. Bugman
06. Rage, My Alibi
07. Headache and Crumbs
08. The Gifted One

Line UP :

Federico Paulovich: Batterie
Gabriel Pignata: Basse
Matteo Di Gioia: Guitares
Paolo Colavolpe: Chant
Ralph Salati: Guitares


Production : 8
Composition : 8
Originalité 8.5
Avenir :  9




A ranger a coté de A Life once lost , Every time i Die , Sikth , He is
Legend  , The Haunted



-- 
  B3N .

Chronique de DESTRAGE The Chosen One
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article