Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Tonton Vlad

Chronique album de FINSTERFORST "Zerfall"

Le combo Allemand revient en très grande forme avec l'album "Zerfall" et nous n’allons pas nous en plaindre ! Depuis 2015, leurs albums sont encensés par les chroniques, vue la qualité de chaque opus, et ce n'est pas volé, bien au contraire.

"Wut" ouvre l'album magistralement avec une piste tirant à plus de 13 minutes, malgré la durée, à aucun moment ce morceau ne parait ennuyeux, sa construction donne envie de l'écouter dans son intégralité, comme cet album qui attise la curiosité. L'écoute du solo qui débute à environ 8mn50 vous fera prendre conscience du travail effectué sur "Zerfall." Ce morceau passera en revue l'intégralité de cet opus et vous donnera une excellente idée de ce que FINSTERFORST a voulu retranscrire au travers de "Wut."

Voici le titre éponyme qui arrive en seconde position, le début commence de manière tonitruante avec un superbe solo, morceau où s’entrechoquent les moments épiques et pagan avec la présence de chœurs, puis le calme avec une partie acoustique où la voix de Oliver retenti puis une partie épique où les chœurs donnent de la puissance à ce titre, le tout emmené vers les cieux par l’accordéon de Johannes, pas de doute c'est du très grand FINSTERFORST !

"Flush Des Seins" débute avec des chœurs qui est repris par le public en live pas de doute la dessus. Toujours cette recette qui fait mouche avec ce coté épique, avec une rythmique plus syncopée, le tout est parfaitement maitrisé. 10 minutes de plaisir intense.

Le quatrième titre "Weltenbrand", résolument épique, vous donne envie de rejoindre le groupe dans son univers ou s’entremêlent la mythologie et la nature. Rien n'est laissé au hasard, tout est placé de façon à ce que l'auditeur s'imprègne de l’univers de "Zerfall."

Dernier titre "Ecce Homo" : 36 minutes 28 ! Là, vous pourriez me dire "c'est du prog" ! Effectivement, dans sa longueur et dans les solos ça s'en rapproche, mais la comparaison s'arrête la. Nous sommes face à un morceau dans la digne lignée du reste de l'album avec quelques passages plus aériens, dû à quelques nappes de clavier parfaitement ajustées. Bref ce morceau est vraiment splendide.

Le résultat est sans appel ! FINSTERFORST nous offre ici un Masterpiece de qualité remarquable, la production, le choix des titres, le tout est orchestré d'une main de maître. Un mélange de Black, Pagan et Post Metal parfaitement équilibré. Sur leur Band Camp, vous aurez en prime "Flush Des Seins" et Ecce Homo", en short single version ramenée respectivement à 4mn40 et 5mn25. Impossible de choisir un titre en particulier tant nous sommes face un album d'une qualité indaignable, écoutez le et laissez vous transporter dans le monde de FINNSTERFORST.

Chronique album de FINSTERFORST "Zerfall"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article