Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Ozenof

#borknagar #wethenorth #north #vortex #metal #loudtv #cosmos

#borknagar #wethenorth #north #vortex #metal #loudtv #cosmos

Déja 3 ans que nous séparent "WINTER THRICE" de "TRUE NORTH" qui sortira le 27 septembre prochain, et c'est sans me déplaire que je découvre la nouvelle oeuvre de BORKNAGAR. Car forcément, lorsque l'on démarre la première piste du combo norvégien, on trépigne d'impatience de savoir ce que nous a concocté VORTEX avec sa voix totalement incroyable (ex DIMMU BORGIR)

BORKNAGAR nous fait voir des étoiles avec TRUE NORTH - Chronique de leur nouvel album- Loud TV Webzine

Thunderous se présente en trombe, dans un délire totalement Power afin de nous mettre en jambe. Vortex nous attaque avec une magnifique voix claire avec des alternances très hargneuses. Mais les breaks nous donnent cette sensation de se balader dans les contrées très naturelles et apaisantes de cette magnifique Scandinavie. Les passages blacks, folks et progs s'enchainent à merveille.. Le tout dans un seul morceau... Difficile de ne pas se laisser embarquer et de poursuivre sur "UP NORTH".

Dès le départ, ce second titre nous envoie en orbite avec une ambiance très cosmique.... Car c'est bien la que l'on se trouve, dans une relation entre le très naturel, le terre à terre, et le gigantisme spatial. Et bon sang que Vortex nous propose une démonstration vocale de haut vol tout en conservant une sensation de légèreté, comme si LE NORD était une entité qui planait au dessus de nous, avec cette sérénité insolente et apaisante qui nous donne envie d'en entendre plus et nous envoie vers "The Fire That Burns".

Ce 3e titre démarre sur une intro  acoustique très brève, car immédiatement on se sent projeté vers des contrées très sombres, à la manière d'une tragédie dans un village nordique en détresse avec ce sentiment de désolation qui ne nous quitte pas. Le côté très prog du morceau rajoute de l'ampleur à l'intention émotionnelle de l'histoire, et à aucun moment je ne peux m'empêcher d'avoir cette mélancolie constante et enrobante, toujours accompagnée de cette rage incroyable.

C'est alors que "LIGHTS"  nous satellise sur une intro très luminescente avec toujours et encore l'excellent Vortex qui nous alterne voix claire (et bon sang quelle voix) et scream. On a un sentiment d'équilibre des forces entre le bien et le mal sur ce titre, avec un penchant pour un optimisme certain et une sensation de bien être qui ne nous quittera pas avant de nous jeter à la tronche un "WILD FATHER'S HEART".

Le cinquième titre nous embarque dans un univers très folk et qui nous ramène à la simplicité. Ici point de démonstration technique et pourtant le charme opère totalement. D'une manière personnelle, je me laisse vraiment aller au voyage sans retenue, tant la légèreté est de mise jusqu'à me dire "avec eux j'y vais" tellement cette stature vocale en impose et amène à la confiance jusqu'à de nouveau passer la stratosphère et nous propulser sur un "MOUNT RAPTURE".

Immédiatement, on sent quelque chose de très aérien dans l'intention, avec  une hargne très caractérisée. Malgré ses lueurs proposées, le titre se veut très sombre, et même dans l'obscurité on se sent bien avec Borknagar. Les norvégiens ont ce talent de nous compter des histoires dans lesquelles il se passe beaucoup de choses : Sérénité, Colère, Fantaisie..... Tout y est pour se laisser aller.

"INTO THE WHITE" nous propose une ambiance très Power Metal avec encore une dualité des genres : Pureté et Colère, Calme et hargne, un lien entre un univers enneigé et désertique et le ciel. Les corps célestes ne faisant plus qu'un avec tout ce qu'il y'a de plus pur sur Terre, on ressent cette bipolarité des genres dans l'intention, dans l'imploration .....

Imploration cosmique qui nous emmène vers "TIDAL" avec son côté toujours aérien mais avec une touche très heavy sur laquelle surfe le groupe, car ce titre sent la hargne. Toujours borderline avec les émotions et les sentiments, on se fait aller de colère à apaisement, de rage à compassion..... Le tour de force est incroyable et nous propulse sur "VOICES".

Cet aboutissement reprend vraiment cette enveloppe cosmique constante tout au long de l'album. Les nappes de clavier nous donnent le ton et les guitares appuient ce sentiment de ridicule et solitude de notre petitesse au milieu de l'immensité et infini univers..... Le titre final qui vous laisse aller.

Si l'on veut écouter un album avec des titres publicité, alors TRUE NORTH n'est pas fait pour vous. Ici BORKNAGAR nous fait de la haute couture, avec des titres qui se dégustent et appellent au laisser aller, à la remise en question, à la simplicité, à la modestie. Ici, l'invitation à voyager est telle que l'on ne peut refuser de se laisser embarquer, et la j'y retourne.....

Un "must have" de 2019 !

Ozenof