Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Tonton Vlad

Chronique nouvel album de 1349 "The Infernal Pathway"

Nouvel album de 1349, voilà ce que j'appelle un groupe qui tient la route depuis plusieurs années ! 1349 a su nous offrir des albums de qualité tout en restant fidèle à leur musique, le groupe a réussi le tour de force de se moderniser sans tomber dans la demi teinte. 1349 fait du black, aucun doute possible la dessus et ce n'est pas "The Infernal Pathway" qui nous fera dire le contraire. Depuis 1997, le combo Norvégien n'a de cesse de nous offrir des albums possédant des atmosphères old school sans que cela ne devienne répétitif.

L'ouverture de l'album se fait avec le titre "Abyssos Antithesis" : des riffs simples et efficaces qui vous déchirent les tympans, c'est tranchant, violent et la voix de Ravn ne fait qu'enfoncer le clou et vous transporte dans un nuage sombre.

Bien que 1349 ait toujours offert un black dans la plus pure tradition norvégienne au travers de cet opus, vous découvrirez des riffs teintés de death et de thrash, notamment sur le 4 ème titre "Enter Cold Void Dreaming".

L'intro du cinquième titre "Towers Upon  Towers" vous amène directement sur un riff tranchant, l'agressivité est bien présente, elle se ressent au travers du travail d'Archaon : son jeu de guitare est bien mis en avant par le mix de l'album effectué par Jarrett Pritchard. Ce dernier qui normalement évolue dans un milieu plus death donne une teinte particulière et cela se ressent au travers de la prod qui est d'une redoutable efficacité, elle permet néanmoins à l'auditeur de saisir toutes les subtilités de cet album et il y en a !!!!

Chronique nouvel album de 1349 "The Infernal Pathway"

Que dire de Frost ? Alors certes il n'est pas innovant, mais quelle violence et quelle justesse, un véritable métronome qui ponctue parfaitement la voix ainsi que les riffs de ses compagnons. Cet album fait preuve d’une grande maitrise, sans prendre de risque le combo nous offre un excellent exercice au travers de "The Infernal Pathway".

Le 7 ème morceau "Deeper Still" offre une parfaite cohésion entre la voix de Ravn et les riffs de guitare, un morceau d'une profonde noirceur.

"Dodskamp", 9 ème titre, est quand à lui tiré d'un tableau de Edvard MUNCH ce qui est très intéressant dans sa conception car il est peut être moins agressif que le reste de l'album, mais cela ne gâche en rien le plaisir que l'on peut ressentir à son écoute.

8 mn 09 c'est le temps que durera le 11 ème et dernier morceau "Stand Tall In Fire", un tempo moins rapide une approche qui peut paraitre peut-être un peu plus progressive dans son approche ! Il n’empêche que le morceau vous fait ressentir toute la violence et la noirceur de cette composition au travers de passage où seuls les vocaux et la basse seront présents, appuyés par les cymbales de Frost en fond sonore :  ici le groupe rappelle à qui veut l'entendre que ses membres savent aussi naviguer dans des sphères plus complexes.

Pour conclure, 1349 nous offre ici un très bon album qui ravira les amateurs de ce groupe et qui peut surprendre les autres au travers de passages musicaux plus travaillés, je vous encourage a aller découvrir cet opus de 43 minutes.

 

 

 

# Norvegian Black Metal #Brut #Sombre #Efficace

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article