Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Tonton vLAD

Chronique du Nouvel Album de THE GREAT OLD ONES « COSMICISM »

Cela faisait 2 ans que l’album « A Tales Of Dark Legacy » était paru. Le combo Bordelais THE GREAT OLD ONES né en 2009 nous livre à présent sa nouvelle œuvre « COSMICISM ».

Ce nouvel opus paraît sur le label marseillais culte Season Of Mist et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce groupe est comme le bon vin, plus il prend de l’âge, plus il se bonifie. Alors oui, nous sommes toujours dans l’univers de H.P LOVECRAFT mais ici le groupe à décidé de traité de la philosophie de l’écrivain ainsi que de son univers en intégralité. Nous sommes face à une œuvre de Black Metal atmosphérique peut être moins angoissante que leurs œuvres précédentes mais toujours aussi dense et aboutie.

 

 

Chronique du Nouvel Album de THE GREAT OLD ONES « COSMICISM »

L’opening « Cosmic Depths » qui aurait pu être composé par le groupe ARCTURUS vous fera entrer dans une autre dimension afin d’apprehender de la meilleure manière qui soit ce « COSMICISM ».

 

Laissez vous emmener par le 1 er morceau « OMNISCIENT » plus de 9 mn d’une musique intense, ce morceau où nous retrouverons quelques teintes prog et qui plantent les bases de cet album, une production d’excellente qualité vous permettra d’apprécier toute la complexité de celui-ci.

 

Vous préférez la violence ? Alors « OF DEMENTIA » vous comblera ! L’intégralité du combo vous expose l’étendue de ses compétences musicale et croyez moi elles sont vastes, sans être dans la démonstration chaque musicien fait preuve d’une redoutable efficacité.

 

Une œuvre moins angoissante dans son intégralité oui, néanmoins certains titres comme «LOST CARCOSA » possède une atmosphère pesante qui vous dirigera vers les tréfonds de l’univers de H.P  LOVECRAFT.

 

« DREAM OF THE NUCLEAR CHAOS » un titre brutal violent, un Black Metal intense. La voix de Benjamin Guerry contribue énormément à cette puissance.

 

« NYARLATHOTHEP » avec son tempo plus lent, ce titre vous dirigera vers un style teinté de doom.

 

« THOUSAND YOUNG » vous fera ressentir une certaine souffrance mentale au travers de ses 11mn44 à aucun moment l’ennuie ne se fait ressentir dans ce titre qui se trouve être le plus long de l’album.

 

« TO A DREAMER » clôturera à la perfection « COSMICISM » sombre les changements de tempo ne feront qu’accentuer l’oppressante atmosphère de ce titre.

 

La particularité de THE GREAT OLD ONES est d’arriver à transcender ses morceaux sans qu’il n’y ait de redondances à travers ses différents titres, chacun d’entre eux est différent et pourtant les morceaux s’enchaînent à la perfection. Vous ne sortirez pas indemne de ce voyage, il est très difficile d’expliquer toute l’intensité qui se dégage de « COSMICISM » une œuvre incontournable.

 

Vous trouverez cet album en écoute intégrale dans le lien ci-dessous, même si je vous conseillerais de vous le procurer au format physique, ne serait ce que pour sa superbe pochette en parfaite adéquation avec cet album.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article