Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Tonton Vlad

Chronique de l’album de HELIOSS « DEVENIR LE SOLEIL ».

Après 2 ans, Nicolas, le fondateur de HELIOSS a décidé de donner une suite à « ANTUMBRA ». Voici donc « DEVENIR LE SOLEIL ».

 

Là où « ANTUMBRA » se voulait très direct, « DEVENIR LE SOLEIL » est beaucoup plus subtil et technique. On y retrouve les fondamentaux d’un black symphonique très travaillé ainsi que des riffs que vous n'aurez aucun mal à retenir.

Si Nicolas a de nouveau travaillé avec Thomas pour le chant, pour la première fois, HELIOSS fait appel à un vrai batteur. Cela a permis d’enregistrer une batterie plus organique et le résultat est tout à fait appréciable, car la production / mix / mastering de l’album, qui a été effectué par HENOSIS, est d’une qualité remarquable, permettant d’apprécier cet opus à sa juste valeur.

« Et Dieu Se Tût » à la lourde tâche d’ouvrir cet album. Dès les premières notes, la violence de l’intro ainsi que le clavier, la voix de Thomas oscillant du growl au scream (chant en Français) et la rapidité du morceau, nous font penser à des groupes tels que Anorexia Nervosa, Fleshgod Apocalypse, etc... Le morceau possède une structure complexe et technique. Parfait pour nous servir la suite de l’album.

« A Wall Of Certainty » est plus brut. Il présente des riffs plus incisifs, un refrain plus lourd. Une fois de plus, nous pouvons apprécier la grande maîtrise de Thomas, qui nous présente toute l’étendue de sa voix. Un superbe passage au piano vient calmer la déferlante de décibels qui reprendra de plus belle jusqu’à la fin du titre.

« End of The Empire » est un parfait exemple de toute la technique dont Nicolas fait preuve, rapide et agressif avec des changements de tempos qui viennent ponctuer ce morceau. On en veut encore plus. Plus nous avançons dans les titres, plus nous apprécions le travail effectué.

« Let The World Forget Me ». Une intro plus lente, une ligne de basse mise en avant, des nappes de clavier qui viennent soutenir le morceau ainsi que du violon... Pas de doute, HELIOSS veut marquer un grand coup avec « DEVENIR LE SOLEIL ». Le résultat est vraiment impressionnant.

Chronique de l’album de HELIOSS « DEVENIR LE SOLEIL ».

« Singularity » nous dévoile une autre facette du groupe. Peut être une approche plus avant-gardiste ? La voix de Thomas subit une légère modification qui permet à ce morceau de franchir un autre cap avec un passage violon/ Synthé qui ne fait qu’accentuer cette sensation.

Les 2 prochains morceaux sont dans la digne lignée des titres précédents. Des structures complexes et techniques d’une redoutable efficacité. Rien n’est laissé au hasard, tout est fait pour maintenir l’auditeur en alerte, afin que celui-ci puisse apprécier toutes les subtilités de chaque morceau.

Avant dernier titre, qui se trouve être le titre éponyme de cet album : « DEVENIR LE SOLEIL » se déroule sur plus de 24 minutes. Un poème en 5 parties, écrit par Julien Simon. Ce morceau emmène le groupe et les auditeurs vers un metal plus progressif dans sa construction. Malgré l’imposante durée du titre, à aucun moment l’ennui ne se fait sentir. Nous  découvrons ce poème avec beaucoup de plaisir. Chaque partie est parfaitement distincte, ce qui permet de comprendre tout l’intérêt d’un titre tel que celui-ci, d'une narration parfaite. Une dizaine de guests apparaissent sur ce titre, ce qui n’a rien de surprenant vu le travail abattu. 5 Parties, chacune en relation avec la lumière et son état ; Disparue, Brûlante, Morte, Absente et enfin Eteinte. Un morceau surprenant, parfaitement orchestré qui vous donne toute l’étendue du talent de HELIOSS.

Le dernier morceau, « Now Shine », titre exclusivement instrumental clôture de manière magistrale « DEVENIR LE SOLEIL ».

 

Que dire d’un tel monument ? Difficile de trouver des mots qui puissent décrire tout ce que l’on peut ressentir en écoutant « DEVENIR LE SOLEIL ». Au travers de cet album, on a une sensation d’aboutissement, on sent que Nicolas a tout donné afin de faire vivre à l’auditeur une expérience hors normes.

Le résultat est là. Si vous aimez découvrir de nouveaux horizons, ne cherchez pas plus loin et procurez vous cet album qui est à présent disponible. Ne passez pas à côté, vous rateriez une expérience unique.