Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Ozenof

#shatterbrain #australia #pitchforkjustice #streetsofrage #thrashdeath #loudtv #chronique #webzine

#shatterbrain #australia #pitchforkjustice #streetsofrage #thrashdeath #loudtv #chronique #webzine

La production est totalement en adéquation avec cet univers Thrash Death teinté de Sludge et de Post Hardcore

Il y'a parfois des groupes surprises comme ça dans une année.... Ce genre de groupe que l'on ne voit vraiment pas arriver, et nos 5 australiens de SHATTER BRAIN font partie de ceux ci !

Rapidement je lance la première piste "TALK IN FEAR" tout en me penchant sur la pochette de l'album PITCHFORK JUSTICE ; au passage, 1er album du groupe après un 1er EP paru en 2019 ; et je découvre un univers teinté de Thrash / Death plutot efficace, avec un son assez lourd et mat, ce qui correspond parfaitement à l'univers graphique qui se présente à moi.

Au premier abord, je ne suis pas emballé par la production, que je trouve un peu monochrome, mais les prouesses vocales de Tom Santamaria me font aller dans tous les sens, donc j'ai vraiment envie d'en découvrir plus.

 

Du coup, je découvre "LOREM IPSUM", qui déroule bien avec un break très épique qui va nous ramener sur une teinte encore une fois bien lourde avant de nous assassiner avec le titre "PITCHFORK JUSTICE" et son intro bien fat, qui traine bien. La basse métallique de Pat Callaghan marque bien le coup avant de nous envoyer un tempo plus soutenu. On a affaire à un morceau qui sent bon la rébellion ; le genre à s'imaginer dans un univers urbain en désolation, déambulant le fléau d'arme à la main prêt à en découdre avec tout ceux qui vont en opposition.

"CHOOSING BEGGARS" débarque tel un pachyderme sorti de son bain de boue, c'est d'ailleurs en ce sens que le titre tire bien son univers teinté de Sludge, et cela ne nous étonnera pas de voir que les 5 gars d'Adélaïde ont tourné récemment avec EYE HATE GOD.

"FENCESITTER" restera d'ailleurs dans cet univers bien grassouillet, surement plus marqué rythmiquement avec toujours cette énergie de Tom au chant qui parfois me fait penser à l'excentricité de Frank "Killjoy" Pucci de NECROPHAGIA.

L'intro de "NOBLE SAVAGERY" nous mettra dans le bain avec une batterie seule avant de se faire rejoindre par le reste de la bande. Ici le titre tirera parfois ses influences du HxC avec ses choeurs endiablés et un finish des plus chaotiques avec des alternances de voix Scream et Gutturales, parfois à la THE BLACK DAHLIA MURDER.

"SILENT SCREAM" est sans conteste mon morceau préféré de cet album. Surement parce que plus subtil, avec ses passages en voix claire qui mettent définitivement tout le monde d'accord sur les capacités vocales de Tom. Ici, l'on se sent invité à danser avec le Diable.... Et on s'y sent bien dans ses bras ; on se laisse enlacer, embarquer avant les virevoltes nous envoyant dans un univers horrifique qui nous laisserons l'opportunité de voir une éclaircie avec "LIFE EPHEMERAL" qui arrive telle un interlude aérien et apaisant.

Et c'est en trombe que nos 5 australiens nous achèveront, avec "DEATH GOES ON" qui nous repropose un Thrash / Death bien gras et rythmiquement bien en place.... Et pour moi qui suit adepte des jeux de coudes dans la fosse, autant dire que ce titre donne envie d'aller en découdre avec ses p'tits camarades.

En clair, s'il faut exprimer simplement ce que l'aventure SHATTER BRAIN m'a proposé, je dirais que je me suis senti tel Axel dans STREETS OF RAGE sur Megadrive, déambulant dans des rues malfamées à devoir en découdre avec tous les renégats qui se présentaient face à moi. Après écoute, la production est totalement en adéquation avec cet univers Thrash Death teinté de Sludge et de Post Hardcore, et personnellement j'en redemande.

Sortie le 1er Mai 2020

7 / 10

 

Ozenof

Découvrez le Gang Australien de SHATTER BRAIN - Chronique de l'album PITCHFORK JUSTICE - LOUD TV Webzine