Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Ozenof

Vibrez avec l'Amérique de COREY TAYLOR et son 1er album solo CMFT - Loud TV Webzine - Webzine - Chronique de l'album

Est il encore utile de présenter Corey Taylor ? Chanteur beuglard charismatique de l'inimitable SLIPKNOT, et du plus alternatif STONE SOUR qui, derrière son physique de rugbyman irlandais échoué en terre de l'Oncle Sam, cache un All American ( American) en puissance. Car faut il rappeler que notre troubadour est un pur produit de l'Amérique profonde, l'IOWA ? Si la provenance est loin d'être glamour avec ses champs de maïs à perte de vue, bien loin des plages de Palm Beach ou autres Malibu, Corey Taylor nous sert ici un pur album de Rock n' Motherfuckin' Roll.

Si vous cherchiez une accroche avec le groupe des 9 masqués, vous ferez mauvaise pioche. Non, sans aucun doute, le Numéro 8 a enfilé un autre costume, celui de Ayatollah Of Rock n' Rolla ..... Et ça fait 2 références au catch en 4 phrases... Libre à vous de les chercher. Quel est le lien ? Aucun, si ce n'est qu'on a un pur produit Made In USA.

C'est donc avec mon Stetson sur la tête et mes pompes en croco que je lance CMFT (Corey Mother Fuckin' Taylor ?).... Sérieux, tu crois vraiment que j'ai des pompes en croco ?

Let's go avec un premier titre qui nous a été dévoilé durant l'été au doux nom de HWY 666. Est-ce utile de préciser la signification ? Mon grand, enfourche ta bécane la plus evil et laisse toi aller sur l'autoroute de la Bête avec un morceau bien groovy à souhait mêlant guitare Folk, chorus sur la voix, Reverb dans tous les sens..... On joue le cliché à fond, et ça donne envie de partir dévaler les routes avec le casque Bol avec une bande de potes en cuir..... Lorenzo Lamas et Sixkiller ne doivent pas traîner bien loin....

 

Dans une même veine, plus mid tempo, on se laisse cueillir avec Black Eyes Blue, dans le plus pur esprit Corey Taylor dans le phrasé et avec des relents de Stone Sour sur les titres les plus Country Spirit..... La mon pote, t'es toujours sur la bécane qui perd un boulon à chaque virage, mais au milieu des champs de maïs.

S'en suit un titre que j'dirais dans l'esprit de nos chers STATUS QUO, Full Rock n' Roll, avec Samantha's Gone. On effleure du bout des doigts l'ambiance 80's avant de filer sur un titre plus teinté Rockabilly Metal Rock n' Rolla Groovy, Meine Lux, qui file une pêche de dingue et l'envie de danser le quadrille le plus énervé de l'histoire debout sur ta table en formica achetée chez Hygena en 1987 qui ne fera malheureusement pas long feu tellement les pompes en croco que t'as pas vont la massacrer..... N'oublie jamais ça : La drogue c'est mal.

Derrière on repart sur cette ambiance Rock Groovy avec Halfway Down, qui te donne envie de réenfourcher ta chiotte, les cheveux au vent et qui t'amène sur le plus sensuel Silverfish.... Et c'est la que tu te dis : Sacré p'tit enfoiré, tu sais chanter mon con.

L'album va continuer d'alterner les ambiances, avec toujours ce relent de Status Quo sur Kansas, ou groovy un peu pêchu sur Culture Head.

Everybody Dies On My Birthday va un peu trancher avec cette ambiance en reprenant un peu les ingrédients de Stone Sour et tout c'qui peut plaire aux Kids en général. Un titre qui donne envie de lever le poing et de filer un coup de latte dans la table en formica... Du moins ce qu'il en reste après avoir sauté dessus.

Et direction une ambiance un peu 60's Post Modern (j'dis c'que j'veux) avec The Maria Fire, réduction de tempo annonciatrice d'un titre dans la plus pure émotion de Corey Taylor qui balance un Home accompagné au piano. On connaissait évidemment les talents de chanteur, et surtout à vous tirer les poils de celui que l'on surnomme NECK..... Mais bordel.... Qu'est c'qu'il sait chanter le p'tit *%^ù3' ......

Et puis la on repart dans ce que j'appelais au début de cet artice : Le pur ALL AMERICAN (AMERICAN) avec CMFT Must Be Stopped et son titre archi punch qui va juste défourailler les stations radios avec son côté je fais jumper le p'tit Jimmy et tous ses potes à la mi temps du Superbowl..... Rappelons juste que notre Numéro 8 préféré est accompagné de Tech N9ne et Kid Bookie pour l'occasion.

 

Alors quoi de mieux qu'un titre bien punk pour terminer lorsque l'on parle de pur produit de l'Amérique ? Je vous l'donne en mille, European Tour Bus Bathroom Song avec son nom absolument absurde vous fera déchainer sur les crash barrières lorsque nous aurons l'occasion d'en recroiser !!!!

 

En clair, CMFT ne plaira pas à ceux qui souhaitaient un Slipknot Revival..... Non, ici on va plonger dans le Midwest Américain avec toutes ses influences populaires dans le sens large du terme et vous faire vibrer avec du Pur Heavy Rock N'Roll !!!

Note : 7/10

Sortie : Le 2 Octobre chez Roadrunner

 

Ozenof

 

 

Vibrez avec l'Amérique de COREY TAYLOR et son 1er album solo CMFT - Loud TV Webzine - Webzine - Chronique de l'album