Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par anne

Interview du groupe UNCUT pour la sortie de son premier album "Blue"

Loud TV : Salut messieurs, merci de nous accorder de votre temps pour répondre à nos questions. Nous vous avions déjà interviewés, il y a un peu moins de 1 an, au moment de la sortie de votre premier EP. Vous sortez votre premier album.  Pourquoi si peu de temps entre les deux opus ?

Uncut : les deux albums ont été enregistrés au même moment. On est sortis du studio de Francis Caste avec les dix morceaux de l’album qui s’appelle « Blue » et on a préféré teaser l’album à venir avec un EP « From Blue » Ce qui explique que le timing soit très serré entre les deux opus.

Loud TV : ça vous a aussi permis d’avoir une actualité ?

Uncut : Exactement ! C’est aussi une belle manière de commencer à se montrer avec un EP de 7 titres, sur lequel on a mis de l’acoustique, ainsi qu’une première démo. Cela nous a permis aussi de mettre un pied dans le milieu de la presse musicale, de bien amener « Blue » aujourd’hui.

Loud TV : Vous avez donc enregistré au Studio Saint Marthe les deux opus ?

Uncut : Tout à fait. Tout a été enregistré au Studio Saint Marthe avec Francis Caste, l’infatigable !

Loud TV : Un premier album est un moment important pour un groupe. Comment appréhendez-vous cette sortie ?

Uncut : On se sent très, très bien ! On a hâte qu’il sorte, depuis le temps qu’il est prêt ! On a hâte que le public découvre nos nouveaux morceaux tout simplement

Loud TV : vous retrouvez vous dans la mouvance 70's des groupes tels que KADAVAR ?

Uncut : Pas vraiment ; On a du mal à se retrouver dans le Stoner, Psyché. On trouve qu’on ne fait pas trop ça non plus. Il y a peut-être des idées seventies, mais on a un son qui est vraiment moderne.

Interview du groupe UNCUT pour la sortie de son premier album "Blue"

Loud TV : on sent une certaine nostalgie dans votre musique, mais avec une prod bien ancrée dans les années 2020. C’est dans ce sens que vous avez travaillé ?

Uncut : Oui, on voulait un son moderne, tout simplement.

Loud TV : Francis Caste adore ce côté moderne et en même temps, il laisse toujours le côté chaud des instruments.

Uncut : tout à fait, et c’est pour ça qu’on est allé chez lui. On voulait un son très moderne, sur les guitares, sur la batterie, tout en gardant notre jeu et on trouve qu’on a plutôt bien réussi.

Loud TV : Comment avez-vous écrit et composé, et quels sont les thèmes de cet album ?

Uncut : c’est une question assez difficile, parce qu’il y a pas mal de choses qu’on a trouvé en bœuf en jouant ensemble. Il y a des choses que Enzo a apporté qu’il a travaillé d’abord chez lui et qu’on a bossé ensuite tous les 3. Idem pour Alexis sur un ou deux morceaux. Mais souvent on travaille tous les 3, quelques fois avec Guillaume. Tout le monde apporte quelque chose.

Loud TV : Pour quelle raison jouez-vous avec une guitare baryton et que vous n’avez pas de basse ?

Uncut : Parce qu’on n’avait pas envie, tout simplement (rires). En réalité, c’est parce qu’Alex est guitariste, et non bassiste, donc la guitare baryton était le meilleur moyen pour nous de faire un mélange des deux. Un son avec un peu de basse et de guitare. Et c’est rare et original dans notre style de musique, qu’il y ait seulement deux guitares. Ça nous correspond bien et ça nous donne une identité et un son plus agressif

Loud TV : vous fonctionnez en trio, est ce que cette formation vous convient et pourrait-elle évoluer ?

Uncut : on reste un trio, mais il nous est arrivé de faire quelques concerts avec un claviériste, parfois même avec un autre chanteur. On aime bien inviter des potes à jouer avec nous. Mais la formule de base reste nous 3. Nous avons commencé le groupe à 3 et cela nous semblerait bizarre d’intégrer une 4ème personne dans le groupe, parce qu’elle n’aurait pas vécu ce qu’on a vécu dès le début. Cela serait un peu compliqué. On a tout de même un ingé son qui fait partie du groupe, mais personne ne le voit. Il est hyper important, parce que notre musique ne serait pas la même lors de nos concerts s’il n’était pas là

Interview du groupe UNCUT pour la sortie de son premier album "Blue"

Loud TV : l’artwork de votre album est magnifique et extrêmement parlant ; il est à l’image de votre son. Il a été créé par Gilles Estines Comment avez-vous travaillé avec lui ?

Uncut : on lui a donné l’album, il l’a écouté, il nous a fait des propositions, et on a validé le visuel. Au début, quand il nous avait dit : je vois bien deux flingues qui se croisent, avec des aigles, par écrit ça fait bizarre, et quand il nous a envoyé une ébauche, on a validé

Loud TV : Quelles sont les structures avec lesquelles vous travaillez et que vous apportent elles ?

Uncut : On travaille avec Klonosphère, Syncope Prod (notre tourneur) et Les Airs à Vif qui est la boite d’édition de Laurent Cléry. On est en train de voir pour une promotion un peu plus européenne. Le but reste de rencontrer des médias. C’est notamment grâce à Klonosphère que l’on a rencontré notre boite de booking Syncope Prod. Il faut rencontrer le maximum de personnes dans le milieu musical pour que tout ça évolue en positif, même si c’est compliqué en 2020. Ils ont un réseau que nous n’avons pas et qui nous est bénéfique. On a de la chance

Loud TV : Votre dernier concert date du 3 octobre à Meisenthal, comment s’est-il passé ? Quelles sont vos perspectives en termes de concerts

Uncut : les gens sont assis et masqués, avec tout un protocole pour les déplacements. En ce qui concerne les concerts, tout a été reporté. On aurait dû faire une tournée en octobre, mais elle a été décalée en mars et avril prochain. On fera peut-être de l’acoustique.

Loud TV : je vous laisse le mot de la fin

Uncut : Rendez vous dans la Warzone !