Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Ozenof

#ironmaiden #nightsofthedead #legacyofthebeast #live #mexicocity  #loudtv #chronique

#ironmaiden #nightsofthedead #legacyofthebeast #live #mexicocity #loudtv #chronique

Tout juste débarqués à Mexico City de leur impressionnant Boeing, piloté comme à son habitude par le commandant DICKINSON, Iron Maiden nous propose 3 shows dans l'enceinte du Palais des Sports. 3 soirs de suite en septembre 2019 où chaque fois, 20.000 personnes viennent acclamer les britanniques lors de la gigantesque tournée LEGACY OF THE BEAST WORLD TOUR. Malheureusement cette tournée a du être interrompue pour cause de pandémie..... Je vous passe les détails, mais celle ci reprendra en 2021.... Si mademoiselle pandémie le veut bien ! C'est donc un Live enregistré sur 3 soirs qui nous est proposé, vous l'aurez compris.

Direction Mexico City pour une Nuit Mortelle avec IRON MAIDEN  - NIGHTS OF THE DEAD - Live Officiel - LOUD TV Webzine - Webzine - Chronique

Donc je m'installe confortablement en attendant de me faire ambiancer par nos 6 hôtes. Et l'attente est assez terrible pour moi, car en général IRON MAIDEN sait proposer un show à la hauteur de l'événement et a la maîtrise du tube, de la dynamique.... Et de botter des fesses, disons le simplement. Car pour sur, si ROCK IN RIO en 2002 m'avait bien saucé à l'époque, je n'en attends pas moins pour cette fin d'année.

Alors c'est parti, et on démarre avec un extrait du discours de Churchill en 1940 à la Chambre des Communes du Parlement Britannique. Traduisons simplement par "Nous serons contraints de nous battre sur les plages".

L'extrait est très bref, mais nous comprenons que nous partons à la bataille, et le Live percute directement avec un classique de chez classique, ACES HIGH. Il est évident que ce titre donne le ton et file la pêche d'entrée de jeu. La dynamique de nos vieux tontons anglais ne nous déçoit pas. Tonton Bruce a la voix chaude, la basse est ronde à souhait, et le vieux ronchon de Nicko McBrain ne tremble pas derrière.

S'en suit alors la première surprise de la soirée, WHEN EAGLES DARE, qui n'avait pas été joué depuis des lustres, et le titre résonne dans l'arène sportive à grands coup de "Screeeeeeaaaaam for me Mexicoooooooooo"..... On n's'est pas planté de live, c'est bon, c'est bien Maiden. D'ailleurs, pour les fans de la période PIECE OF MIND, vous en aurez pour vos oreilles, car c'est bien 4 titres de cet album que nous aurons la chance d'écouter.

Mais en attendant, retour sur POWERSLAVE avec 2 MINUTES TO MIDNIGHT, et je n'vais pas me cacher, mais cet album fait partie de mes favoris de nos 3 britanniques..... Difficile pour moi d'en mettre un au dessus des autres. Tout cela pour dire que je ne boude pas mon plaisir.

Rapidement, nous voila accompagné du premier titre de la soirée "Epoque Blaze Bayley", j'ai nommé l'excellent THE CLANSMAN. Car il est important de le souligner, Bruce Dickinson n'a jamais eu le moindre souci à s'aventurer dans les registres qui n'étaient pas le sien, lors de son retour chez les Hommes de la Dame de Fer. Sans vouloir citer qui que ce soit, beaucoup de groupes légendaires n'hésitent pas à rayer de leurs shows certaines périodes de leur carrière..... Comment ça j'ai cité ANTHRAX ?

Mais ne trainons pas trop dans les années 90 et revenons sagement dans ces bonnes vieilles années 80 avec l'indémodable THE TROOPER.... Winston nous avait prévenu dès l'début du live.... Va y'avoir de la chair à canon. Et c'est donc à la suite de ce charnier, qu'on va repartir sur l'album à l'image d'un EDDIE enchaîné.... Vous avez compris ? Back To PIECE OF MIND avec REVELATIONS.

Il est évident qu'avec un tel enchaînement de titres, on en a pris un grand bol d'air de 80's..... C'est donc sur intro à la basse de FOR THE GREATER GOOD OF GOD, que l'on file vers les années 2000, et ce sera le titre le plus récent que nous proposera MAIDEN. Ce titre aurait pu d'ailleurs se trouver sur DANCE OF DEATH, tant l'ambiance nous fait penser à cet album.... Mais c'est bien sur A MATTER OF LIFE AND DEATH qu'il se trouve.... Rappelle toi, Winston au départ.... Ton fil conducteur est la.

Et donc nous terminerons cette petite aventure avec THE WICKER MAN, devenu un classique de chez classique depuis les années 2000...... Et là tu te dis..... Quoi ? 9 titres ? C'est tout ? ..... Mais non mon con, ça c'était que le premier CD..... Parce que nos vieux copains ne sont pas la pour se foutre de ta ganache et ils t'ont balancé un double live..... Rappelle toi, 3 soirs le bordel.

Direction Mexico City pour une Nuit Mortelle avec IRON MAIDEN  - NIGHTS OF THE DEAD - Live Officiel - LOUD TV Webzine - Webzine - Chronique

Eh ben alors, qu'est ce qu'on fait ? Bah on se cale la suite tiens.

Et on démarre de la manière la plus douce qu'il soit avec l'intro de SIGN OF THE CROSS et ses choeurs chauds. Ce sera d'ailleurs le dernier titre période Bayley qui sera joué.... Mais quel titre, et cette manière de s'acquérir tout un public en live avec ses 11 minutes et ses rebondissements en tous genres, sa basse charnelle, ses guitares acérées et ses nappes de clavier.... C'est d'ailleurs sur ce type de titre que MAIDEN montre toute l'étendue de son talent, car tenir en haleine ses spectateurs sur un titre aussi long relève d'un coup de maître.

Et donc, Goodbye les années 2000 définitivement pour ce live, et on replonge sévèrement dans les 80's avec un surprenant FLIGHT OF ICARUS. Non pas pour une structure changée hein ? Mais bien parce que cela faisait une éternité que nous ne l'avions pas eu en live...... Alors j't'avais pas dis, toi le fan de PIECE OF MIND, que tu allais en avoir pour ta bourse ?

C'est alors que nos amis d'Outre Manche (des Outremanchots ?) nous sortent la carte Tube avec FEAR OF THE DARK. Et la pas besoin d'réflechir longtemps pour comprendre que le Palais des Sports chante à l'unisson avec le groupe. Ils savent y faire bordel !!!!

Et pour ne pas te faire débander, résonne alors l'intro démoniaque de THE NUMBER OF THE BEAST..... Ah ben quand j'te dis que la machine à tubes est en route, c'est pas pour te balancer du COLGATE à la tronche, mais bien une débauche de riffs et de refrains inoubliables. Et pour faire honneur à chaque période, c'est jusque dans la période Paul Di'Anno que l'on va plonger avec l'inusable IRON MAIDEN issu de l'album du même nom, issu lui même du groupe du même nom..... Eh y'a pas à dire, on savait ne pas s'emmerder en 1980 et aller droit au but (rien à voir avec le seul club de foot français à avoir remporté la Ligue des Champions).

C'est donc au tour de THE EVIL THAT MEN DO d'y passer. Y'a rien à dire, on aura balayé les années 80 en long, en large, en travers..... Et ce n'est pas pour me déplaire car SEVENTH SON OF A SEVENTH SON est également l'un de mes albums de chevet.

Et bien entendu, nous conclurons avec les 2 Tubes Intergalactiques, car oui, IRON MAIDEN est connu jusque dans les contrées les plus lointaines de l'Univers. J'ai bien nommé HALLOWED BE THY NAME et RUN TO THE HILLS. Alors évidemment on n'est pas surpris, mais comment terminer un Live de MAIDEN sans ces 2 chefs d'oeuvres.... Que dis je ? Ces 2 Hymnes !

Direction Mexico City pour une Nuit Mortelle avec IRON MAIDEN  - NIGHTS OF THE DEAD - Live Officiel - LOUD TV Webzine - Webzine - Chronique

Alors effectivement, on n'a pas de surprise intersidérale sur l'ensemble de NIGHTS OF THE DEAD, malgré l'ajout de certains titres boudés ces dernières années sur scène.

On pourrait également regretter l'absence de titres des 2 derniers albums. Je ne vais pas cacher que cela ne me gêne pas plus que ça tant je suis mitigé sur ces 2 albums.

Y'a pas à chier.... Quand on écoute un live de MAIDEN, on veut du classique, du spectacle, du SCREEEEEAAAAAAAM FOR MEEEEEEE..... Et la, on a tout ça.

Donc nous avons la un LIVE agréable, bien ficelé avec ses classiques qui ravira les plus grands fans d'IRON MAIDEN. Et le tout sortira sous plusieurs formats : Double CD Standard et Deluxe, et bien sur en Triple LP. Je titillerai un peu disant que j'aurais bien aimé une sortie DVD avec, mais c'est ainsi. Donc mon vieil ami, c'est le moment d'étoffer le sapin et de te faire plaisir.

UP THE IRONS !!!!

 

Sortie : 20 Novembre 2020

Note : 8/10

 

Ozenof

 

Un extrait de ces 3 concerts juste ici 👇

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article