Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Emmanuelle Canalda


Dans le top 10 des tombes célèbres les plus visitées dans le monde, arrive en neuvième place celle de Ronald Belford Scott, dit BON SCOTT, chanteur d'AC/DC de 1974 à 1980.

Bon Scott, mort à l'âge de 33 ans

Bon Scott, mort à l'âge de 33 ans

Le chanteur d'AC/DC est mort en 1980 lors d'une nuit très alcoolisée et marquée d'excès en tous genres, quelques mois après l'ascension au hit-parade américain de leur album "Highway To Hell".

D'origine écossaise mais australien de coeur, il a été enterré à Fremantle Cemetery, en Australie.

Deux autres stars du rock sont dans ce top 10 des tombes les plus visitées, JIM MORRISON en 7ème place, et sans grande surprise à la 1ère place, le King, ELVIS PRESLEY.

 

Bon Scott a été inhumé à Fremantle Cemetery, Australie.
Bon Scott a été inhumé à Fremantle Cemetery, Australie.
Bon Scott a été inhumé à Fremantle Cemetery, Australie.

Bon Scott a été inhumé à Fremantle Cemetery, Australie.


Les australiens ont d'ailleurs célébré en mars dernier, les 40 ans de la mort de BON SCOTT, en organisant un festival sur la célèbre autoroute "Highway To Hell".

Les plus grands noms du hard rock australien sont venus lui rendre hommage durant 8 heures, sur 10 kilomètres fermés à la circulation de la "Highway To Hell", "Canning Highway" de son vrai nom, mais surnommée ainsi car très accidentogène.

 


La digne relève...

Mars 1980, les membres du groupe font des auditions, se désespèrent, pensant même à se séparer...puis, auditionnent un certain BRIAN JOHNSON :

"Ce gars, putain, c'était juste ce qu'il nous fallait (...) Pour la première fois, depuis la perte de Bon on a souri. Et depuis on travaille ensemble" (Malcolm Young).
 

Brian Johnson, chanteur d'AC/DC depuis 1980

Brian Johnson, chanteur d'AC/DC depuis 1980

>>> Notez sur vos agendas la sortie le 13 novembre 2020, du nouvel album très attendu d'AC/DC : "PWR/UP" (Power Up) !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article