Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par PAPABORDG.

TILL SLUTET AV NATTEN .....

« DOWN, FURTHER DOWN, WHERE THE GLOOM BECOMES SOUND ». « HADES PLUTON » DE SOPOR AETERNUS.

La nuit crépusculaire qui envahit le jour de l’éclosion de WHERE THE GLOOM BECOMES SOUND, laissera des traces dans les ténèbres chaotiques du monde metallique de cette nouvelle croisade (2021). J’y joins ma route, parsemée d’embûches, à celle du sanguinolent scandinave. Il me parle de ses tribulations musicales. Où la morosité se fraie un chemin insidieux, pour ne devenir que pur comme le son. TRIBULATION dispose de cette aisance saisissante à rendre le plus morbide, aussi éclatant que jouissif. Un plaisir malsain qui réussira sans peine à posséder une fois de plus la plupart d’entre nous. Mon entretien avec l’un des plus beaux vampires de la musique métal peut à présent commencer. Assis face à la splendeur rayonnante de l’être immortel. Sa démesure, son regard lumineux, son teint blafard, et ses crocs si aiguisées, me happent sans peur, uniquement avec envie et bonheur. J’attends qu’il me hante en me comptant ses nouvelles péripéties.

TILL SLUTET AV NATTEN .....

La précédente, sa quatrième histoire, DOWN BELOW (2018) fut des plus attractives. TRIBULATION fut consacré, avec brio et succès certain. Aussi bien auprès du monde métal, de ses fans les plus exigeants, que par ses pères suédois, avec un GRAMMY amplement mérité. Une scène suédoise, incroyablement prolifique et talentueuse. Où TRIBULATION semble tirer son épingle du jeu en se démarquant depuis près d’une quinzaine d’années. Apportant, un nouveau souffle de vie, une véritable bouffée d’oxygène, au mouvement DEATH METAL, par la déferlante d’un torrent d’originalité mélodique. Ma main est guidée et j’écris sous contrôle du maître ténébreux, en visualisant les dix compositions qui figurent sur ce somptueux WHERE THE GLOOM BECOMES SOUND

TRIBULATION est en terrain conquis, il brille de mille lunes en peaufinant la maîtrise de son art. Un DEATH MÉTAL racé, inventif et extrêmement mélodique. Gouverné par une atmosphère mystico-gothique, où l’ombre érotique de l’assoiffé de sang semble parfois déployer ses ailes pour nous faire frémir. Un exceptionnel talent d’écriture mêlant modernité affirmée et tableaux aux couleurs d’autres époques traversées. Un éclectisme musical, une liberté artistique avec un son très contemporain, mais non sans évoquer le spectre des années 80, notamment. Une production ambivalente, où chaque détails comptent. Percutante, actuelle (chaque instrument est bien dissocié) mais sans jamais sacrifier l’atmosphère et le grain de chaque sillon. Et pour cause, chaque chanson sonne très différemment, amenant sa propre personnalité sonore, sans pour autant nuire à l’unité et l’univers global du disque.

TILL SLUTET AV NATTEN .....

TRIBULATION avec « Leviathans » tient son tube roots. Sa musique très accrocheuse fait voyager sur une mer pourtant déchaînée où se cache le dragon géant de l’ancien testament. Aux tournures, étonnamment gaies et dansantes, bien plus ténébreuses sur un pont atmosphérique où la dualité bien et mal semble s’épancher. Des refrains très chantants que l’on retrouve à plusieurs reprises sur l’album, tout en construisant une enveloppe musicale très différente et personnelle («In Remembrance », « Hour Of The Wolf »).

Un swing gothique s’en échappe, rendant l’ensemble toujours très original. Les scandinaves, varient les vicissitudes. Grandiloquent et doomesque sur l’épique  « Dirge Of A Dying Soul », prenant fin par des accords intimistes sur une pluie légère. Tout en délicatesse et douceur sur « Lethe ». Un instrumental avec la seule présence du piano, mélodie virevoltant sur des sons d’amour et d’amertume . Les grincements de ses pédales donnent une touche naturelle et morbide à une certaine tendresse des notes (exceptionnel).

TILL SLUTET AV NATTEN .....

Le coeur de l’éternité saigne lui aussi sur l’enflammé « Funeral Pyre ». TRIBULATION marque toujours des respirations brèves, parfois paraissant proches ou lointaines ajoutant un envoûtement très prenant et aventureux à leurs morceaux (« Daughter Of The Djinn »). Les mélodies et la finesse incroyable des guitares n’est pas sans rappeler leurs compatriotes mythiques de DISSECTION (« Inanna »). Une diversité musicale qui reste toujours d’une cohérence inébranlable, y compris en abordant la thématique de l’œuvre.

TRIBULATION sème toujours ses sujets de prédilection. L’ésotérisme, les femmes dangereuses et fatales, la mort, la renaissance, bien et mal sous couvert de la religion. Un prisme éclaté en cinq éléments, conformément aux bhūta de l’hindouisme et à la tradition platonicienne. L’orientalisme discret du groupe et son syncrétisme apparaissent en filigrane. Tout en parcourant l’album, on croise sur notre route, le LÉTHÉ de la mythologie grecque, les DJINNS de l’Islam et le LÉVIATHAN de l’Ancien Testament.

TILL SLUTET AV NATTEN .....

WHERE THE GLOOM BECOMES SOUND met une nouvelle fois la mort à l’honneur, mais ici de façon plus définitive. Ce qui peut paraître logique, puisqu’il marque la fin de la collaboration avec l’une des figures de proue du band : JONATHAN HULTÉN (guitariste et compositeur) à qui l’on doit la majorité des nouvelles compositions. TRIBULATION achève donc un premier cycle avec le long et tentaculaire « The Wilderness ». Une cinquième et nouvelle œuvre époustouflante, sombre, et onirique.

La synthèse parfaite d’une discographie sans aucune faute de goût, une merveille qui devrait pourtant voir de nouvelles TRIBULATIONS arrivées pour les suédois dans les mois à venir. A quoi peut-on s’attendre? A un grand bouleversement, une mort certaine, ou une renaissance?  LET’S BE PATIENT AND SAVOR THE PRESENT MOMENT (IT IS SO GOOD) WITHOUT ASKING MORE QUESTIONS. MY INTERVIEW ENDS THERE, WITH ETERNITY...... 

TILL SLUTET AV NATTEN .....

LINE-UP:

JOHANNES ANDERSSON: CHANT, BASSE
ADAM ZAARS: GUITARES
JOSEPH THOLL: GUITARES
OSCAR LEANDER: BATTERIE

JONATHAN HULTÉN: GUITARES (2005-2020).
Membre fondateur et frontman de talent au sein des tribulantes mélodies suédoises, JONATHAN HULTÉN avait annoncé sa volonté de quitter la formation en décembre 2020. Alors que le quatuor s’apprêtait à sortir WHERE THE GLOOM BECOME SOUNDS, son cinquième opus fin janvier 2020. Le guitariste a souhaité se séparer de ses collègues et continuer sa carrière solo entammée en début d'année avec CHANTS FROM ANOTHER PLACE, sorti le 13 mars via KSCOPE.
Son remplaçant est JOSEPH THOLL.

TILL SLUTET AV NATTEN .....

TRACKLIST: (48m22s)

01. In Remembrance
02. Hour Of The Wolf
03. Leviathans
04. Dirge Of A Dying Soul
05. Lethe
06. Daughter Of The Djinn
07. Elementals
08. Inanna
09. Funeral Pyre
10. The Wilderness

BONUS TRACK:
11. The Dhampir, Pt. I

DISCOGRAPHIE:

the horror (2009)
the formulas of death (2013)
the children of the night (2015)
down below (2018)
WHERE THE GLOOM BECOMES SOUND (2021)

TILL SLUTET AV NATTEN .....

PRODUCTION:

L’album a été enregistré et produit avec JAMIE ELTON au STUDIO RYSSVIKEN (STOCKHOLM, SUÈDE) mixé et produit additionnellement par TOM DALGETY (OPETH, GHOST, KILLING JOKE) au PSALM STUDIOS (ROYAUME-UNI), et masterisé par MAGNUS LINDBERG au REDMOUNT STUDIO, à STOCKHOLM, en SUÈDE.

TILL SLUTET AV NATTEN .....

ARTWORK:

Une statue de l’artiste FERNAND KHNOPFF du XIXème siècle est présente sur le graphisme de cette nouvelle œuvre.

TILL SLUTET AV NATTEN .....

SORTIE/LABEL:

TRIBULATION a sorti son nouvel album, intitulé WHERE THE GLOOM BECOMES SOUND, le 29 janvier 2021 via METAL BLADE RECORDS (Amérique du Nord) et CENTURY MEDIA RECORDS (dans le reste du monde).

TILL SLUTET AV NATTEN .....

TOURNÉE:

Les suédois écumeront les routes européennes dès début 2022 aux côtés de BØLZER et MOLASSESS. Le 04 Février à Paris, au PETIT BAIN (THE LINK PRODUCTIONS).

NOTE: 9/10.

PAPABORDG POUR LOUD TV.

 

Retrouvez notre interview avec Jonka pour la sortie de l'album ici en VO :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article