CHRONIQUE DU NOUVEL ALBUM DE LEPROUS : LA SILHOUETTE D’APHELIE

Partagez !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Note de la rédaction :
5/5
Le band norvégien au complet.

Le band norvégien au complet.

 

« LA DISTANCE EST UNIQUEMENT UN TEST AFIN DE SAVOIR JUSQU’OU L’AMOUR PEUT VOYAGER. L’AMOUR N’A PAS DE DISTANCE. IL N’A PAS DE CONTINENT. SES YEUX SONT LES ETOILES. » GILBERT PARKER.

 

LOIN DU SOLEIL, PRET DU CŒUR D’APHELIE

Là où la lèpre voile les yeux du monde, et nous dévore de l’intérieur, un des affligés martyres, soutenu par son âme pure se lève encore et toujours avec espoir pour nous amener cette fois-ci, sur le chemin menant au coeur d’APHELIE.

TERRE ET FEMME A LA FOIS

LEPROUS et APHELION.

LEPROUS et APHELION.

TERRE et FEMME à la fois, porteuse en son ventre de toute une humanité, où LEPROUS même loin du soleil, libère puis fusionne avec son caractère PASSIONNEL.

Une silhouette n’ayant pas le désire de se soumettre aux règles. Préférant la Liberté, l’indépendance et refusant de répondre à des dogmes.

Un APHELION ne faisant que le choix de véhiculer sa spontanéité dans les plus belles et fortes émotions. De celles, présentes au cœur de la planète, dans la perfection naturelle de tous les éléments qui la composent. Mais aussi celles évoquant la vie humaine, faite d’amour et de chagrins.

UN CORPS CELESTE

Le corps céleste.

Le corps céleste.

Tout ce que LEPROUS communie avec son APHELIE, à tous les instants. Un corps céleste parfois exaltant (« All the Moments ») évoquant la chaleur du BLUES, mais aussi sa peine et son désarroi sans faillir à l’entrain. Des énergies toujours subtilement présentes (« The Silent Revelation »), pourtant foudroyées à tout bout de champs par la tendresse de mots envoûtants, de notes (chantées ou jouées) à en mourir de désirs et de passion.

Perpétuellement prêt à faire briller le soleil qui se cache au fond du cœur ici et peut-être ailleurs, qui sait? (« Out Of Here »). Mais la planète LEPROUS ondule également aussi souvent que possible sur des rythmes (et sons) caméléons, lui accordant ce crédit d’originalité personnel, ce zest de sensualité (« Silhouette », « Have You Ever? »).

UNE MAGNIFIQUE BEAUTE, FAUSSEMENT LEGERE

Plongés dans le noir…

Plongés dans le noir…

Ce petit déclic afin de titiller les envies anatomiques des plus belles créatures terrestres. Ce qu’est la belle APHELIE, une magnifique beauté, faussement légère, aux arrangements discrets (parfois plus prononcés, « The Shadow Side », « Hold On ») mais forts nombreux et très travaillés. Habillée juste d’une écorce de puissance nécessaire pour parfaire ses sentiments exacerbés. Bien aidé en ça par l’insolence ponctuelle des guitares (« The Silent Revelation », « The Shadow Side », « Hold On », « Nighttime Disguise »).

Le message APHELION n’est pas qu’une simple bouteille jetée à la mer, il est le paroxysme d’un SOS vibrant fait de comètes parcourant le système solaire en attente de nouvelles réponses (« Hold On », « Castaway Angels »).

Que dire de plus? Rien, juste s’épancher sur son épaule, telle une femme, un ami, ou ses racines. Mais aussi et surtout l’écouter, à ne plus avoir soif et faim, comme la nourriture servant l’esprit.

Je rajouterai qu’APHELION est la terre que l’on aimerait fouler avec sérénité.

La femme que l’on aimerait enlacer et étreindre par dessus tout, avec vigueur.

La mère que l’on aimerait serrait fort contre soi, et le père avec qui on aimerait continuer à apprendre et grandir.

AHELION est le monde dans tout ce qu’il a de plus parfait, beau, et désirable. Il nous donne l’envie de s’élever pour regarder plus haut, vers les ETOILES.

 

LEPROUS nous emmène vers les étoiles.

LEPROUS nous emmène vers les étoiles.

« NOUS SOMMES TOUS DANS LE CANIVEAU, MAIS CERTAINS D’ENTRE NOUS REGARDENT LES ETOILES. » OSCAR WILD (1854-1900).

 

ET CELUI-CI AURAIT CERTAINEMENT REGARDE LES NORVEGIENS AVEC CETTE LUEUR AU FOND DES YEUX, ANIMANT L’IRIS D’UN ENFANT LORS DE SES PREMIERES FOIS. POUR Y VOIR UN LEPROUS NOUS SORTIR DES MEANDRES DU MONDE ET DE SON ABSENCE DE SOLEIL. EN NOUS PLACANT AU CENTRE DES ETOILES, DU CŒUR ET DE L’AMOUR DE SON APHELIE.

 

LINE-UP:

EINAR SOLBERG: CHANT, CLAVIERS (depuis 2001)
TOR ODDMUND SUHRKE: CHANT, GUITARE (depuis 2001)
BAARD KOLSTAD: BATTERIE (depuis 2014)
SIMEN DANIEL BORVEN: BASSE, CHOEURS (depuis 2015)
ROBIN OGNEDAL: GUITARE (depuis 2017)
RAPHAEL WEINROTH-BROWNE: VIOLONCELLE (depuis 2017)

LEPROUS Band.

LEPROUS Band.

TRACKLIST:

01. Running Low
02. Out Of Here
03. Silhouette
04. All The Moments
05. Have You Ever?
06. The Silent Revelation
07. The Shadow Side
08. On Hold
09. Castaway Angels
10. Nighttime Disguise
11. A Prophecy To Trust
12. Acquired Taste (Live 2021)

DISCOGRAPHIE:

2009 : Tall Poppy Syndrome
2011 : Bilateral
2013 : Coal
2015 : The Congregation
2017 : Malina
2019 : Pitfalls
2021 : APHELION

DEMOS

2004 : Silent Waters
2006 : Aeolia

ALBUM LIVE

2016 : Live at Rockefeller Music Hall

PRODUCTION:

L’album a de nouveau été mixé par ADAM NOBLE et masterisé par ROBIN SCHIMDT.

De plus, APHELION a été enregistré dans trois studios différents, et quelques-unes des chansons ont en fait été enregistrées dans les trois studios, le GHOST WARD STUDIOS, l’OCEAN SOUND RECORDINGS et le CEDERBERG STUDIOS.

ARTWORK:

L’artwork a été conçu par ELENA SIGIDA, basé sur une photographie d’OYSTEIN ASPELUND.

Artwork d’APHELION.

Artwork d’APHELION.

 

SORTIE/LABEL:

Le groupe de METAL/ROCK progressif norvégien LEPROUS sortira son nouvel album, intitulé APHELION, le 27 août 2021 via INSIDE OUT MUSIC.

Les différents formats du nouvel album APHELION.

Les différents formats du nouvel album APHELION.

APHELION et ses supports.

APHELION et ses supports.

Vinyle Black.

Vinyle Black.

Le magnifique format digipack.

Le magnifique format digipack.

 

PAPABORDG POUR LOUD TV,

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Comments are closed.