CHRONIQUE DU NOUVEL ALBUM DE SORTILEGE : LA RESURRECTION!

Partagez !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Note de la rédaction :
5/5
LE RETOUR DU SORTILEGE FRANCAIS.

LE RETOUR DU SORTILEGE FRANCAIS.

« LE PHENIX A EU BESOIN DE PASSER PAR LE FEU DESTRUCTEUR, POUR RENAITRE DE SES CENDRES. » PAPABORDG.

LA RESURRECTION D’UNE PROGENITURE AVEUGLE AU DELIRE DE FOU

SORTILEGE a actionné la machine à remonter le temps, celle qui rattrape au vol, les choses les plus belles qui vous hantent encore et ce depuis votre tendre et chère enfance.

SOUVENIRS DE FEVRIER 1984

Souvenirs de février 1984, où un jeune écolier distrait et plutôt très actif, s’invite sur un chemin non balisé afin de se divertir l’esprit après une sortie des classes des plus agitées. Le gamin s’accorde un passage longuet par la librairie du coin, où il jette un œil très attentif dans le rayon MUSIQUE, pour savoir si son dernier HARD ROCK MAGAZINE préféré est arrivé.

HARD-ROCK MAGASINE ET NEWLOOK

Celui-ci n’oublie pas avant son départ définitif de l’enseigne, de rêvasser discrètement sur les formes lourdes et arrondies du NEWLOOK du mois en question. Après la vue de ces corps dénudés aux poses acrobatiques, le jeune enfant au sourire bellâtre, termine son périple en passant chez son disquaire, au centre ville, avec qui il a noué des liens affectifs.

Le vendeur, sait que malgré ses dix piges (à quelques mois près, onze), le gosse dispose déjà d’une solide connaissance musicale, tous les deux partageant en plus leur amour inaltérable pour le HEAVY METAL. Ensemble, ils ont fait quelques grandes découvertes, surtout américaines d’ailleurs, mais là, le choc sera bleu, blanc, rouge.

Le premier album: METAMORPHOSE.

Le premier album: METAMORPHOSE.

SORTILEGE METAMORPHOSE

Un seul vinyle est mis de côté par notre ami disquaire, celui-ci au nom de SORTILEGE METAMORPHOSE, à la pochette bleutée au drôle de bête vaisseau. L’ovni ne sera pas que sur cette gravure, mais surtout au niveau musical. Une fois posé sur la platine, ce qui suivra sera de l’ordre de l’inexplicable, de l’émotion rare, d’un moment intense de partage, unique, encore gravé dans leurs mémoires.

UNE VOIX STRATOSPHERIQUE

Une voix stratosphérique déclamant des textes magnifiques, forts, différents, aux refrains dansant à l’unisson sur une musique bigrement épique et très vibrante. Mis de côté puis acheter le lendemain par une mère généreuse, METAMORPHOSE ne cessa de tourner. Puis son grand frère EP fut acheté jusqu’à l’année charnière de 1986, où LES LARMES DE HEROS, fut les miennes.

LES LARMES DE HEROS

LARMES DE HEROS.

LARMES DE HEROS.

L’album LARMES DE HEROS.

L’album LARMES DE HEROS.

Une fin, en apothéose au sommet des plus grandes sorties de cette année grand cru. Une fois, les larmes séchées et la pilule amèrement avalée, les années passèrent, passèrent encore et toujours, volant l’espoir d’un retour probable.

TRENTE-CINQ APRES

Un SORTILEGE à jamais enfermé dans une boîte à MYTHE. Pourtant trente-cinq après, l’impensable voit la lueur de la réalité. Le SORTILEGE reprit l’air du temps. Une sensationnelle nouvelle qui illumina 2019, même si elle fut peu de temps après entachée par la scission du groupe entre les membres originaux.

DEUX « SORTILEGE »

Aboutissant aux carrières parallèles de deux « SORTLEGE » avec d’un côté CHRISTIAN AUGUSTIN et de l’autre DIDIER DEMAJEAN, avec au chant MATTHIEU DEVAUX.

SORTILEGE AVEC NOTRE GRANDISSME ALTESSE ZOUILLE

THE VOICE.

THE VOICE.

Le môme est devenu, « le vieux » pour les jeunots, excité était-il d’apprendre plus tard l’annonce d’un nouvel album du SORTILEGE de notre grandissime altesse ZOUILLE. Au départ déçu malgré tout que ce ne soit que les réenregistrements des meilleurs morceaux du band français, avec seulement deux petits inédits (« Phoenix », « Toujours Plus Haut »). Mais, finalement très logique, afin de lier l’ancienne génération à la nouvelle, par le biais des plus grands titres du gang parisien. Des jeunes néophytes qui ne peuvent que s’enivrer des vieux SORTILEGE, afin de comprendre ce qu’il fut et ce qu’il représente encore aujourd’hui pour la scène metal française.

Évidemment, la production dense et moderne, dessert à merveille les longues prouesses épiques du SORTILEGE actuel. Le nouveau line-up fait preuve de plus de technique, étoffant les compositions d’un jeu plus heavy et hargneux, en y laissant peut-être un brin d’émotion au passage. Quant à la voix de CHRISTIAN AUGUSTIN, elle est toujours aussi magistrale, frôlant la perfection. Autant chaude et actrice, que surpuissante et légèrement éraillée (un peu plus qu’auparavant peut-être).

Un des meilleurs chanteurs de l’histoire du HEAVY METAL, au même titre qu’un ROB HALFORD, BRUCE DICKINSON, ou GEOFF TATE (et d’autres bien sûr).

LES DEUX NOUVELLES COMPOSITIONS SONT FAITES DU MEME MOULE

Le feu du PHŒNIX et son SORTILEGE.

Le feu du PHŒNIX et son SORTILEGE.

PHŒNIX atteint son paroxysme sur « Delire D’un Fou » « Quand Un Aveugle », « Marchand », « Chasse Le Dragon », et le désormais classique « Sortilège ». Les deux nouveautés ne dépareillent pas dans l’excellence discographique de nos petits parisiens. Faites du même moule, les deux nouvelles compositions sont sublimes. « Toujours Plus Haut » est très mélodique et planante, portée par un refrain haut en couleur. Quant à « Phœnix », elle prend tout son sens à l’écoute des textes, résumant tout ce que fut SORTILEGE et son parcours aussi chaotique que fabuleux, mais désormais pétri d’espoir.

AVANT SORTILEGE, LE METAL FRANCAIS ETAIT NEANT

Je résumerai la sortie de PHŒNIX ainsi: JOHN LENNON déclarant au monde un jour de pluie, qu’avant ELVIS PRESLEY, il n’y avait rien. Je rajouterai à sa phrase, dans la chaleur de l’été, qu’avant SORTILEGE, le METAL français ETAIT NEANT.

Ainsi métamorphosé, PAPABORDG n’a plus de larmes à cacher, il peut admirer de nouveau, son HEROS plein de vie, toujours la flamme au fond des yeux, comme l’enfant qu’il fut jadis.

LINE-UP:

CHRISTIAN « ZOUILLE » AUGUSTIN: CHANT
OIVIER SPITZER: GUITARE
BRUNO RAMOS: GUITARE
SEBASTIAN BONNET: BASSE
CLEMENT ROUXEL: BATTERIE

Sortilege - Official Presentation 2021

Sortilege – Official Presentation 2021

TRACKLIST:

1. D’ailleurs
2. Progeniture
3. Delire d’un fou
4. Messager
5. Phoenix
6. Majeste
7. Mourir
8. Civilisations
9. Gladiateur
10. Quand un aveugle
11. Toujours plus haut
12. Marchands
13. Chasse le dragon
14. Sortilege

DISCOGRAPHIE:

1983 : Sortilège
1984 : Métamorphose
1984 : Live Breaking Sound Festival (bootleg)
1986 : Larmes de héros
2021: PHOENIX

Les trois œuvres exceptionnelles sorties à l’époque.

Les trois œuvres exceptionnelles sorties à l’époque.

PRODUCTION:

PHŒNIX a été réalisé par OLIVIER SPITZER et co-réalisé par le chanteur CHRISTIAN AUGUSTIN ainsi que par TONY ARCONTE qui s’est également occupé du MIXAGE.

ARTWORK:

Le feu du PHŒNIX est l’œuvre de STAN W. DECKER.

Graphisme DE PHŒNIX. Une œuvre signée de la main talentueuse de STAN W. DECKER.

Graphisme DE PHŒNIX. Une œuvre signée de la main talentueuse de STAN W. DECKER.

TOURNEE:

TOURNEE 2021/2022.

TOURNEE 2021/2022.

🔥En concert en 2021 :
21.10 PARIS (F) Élysée-Montmartre
23.10 AMSTELVEEN (NL) P60 : Heavy Metal Maniacs Festival
11.12 KUURNE (B) Kubox : Blast From The Past Festival

🔥TOUR EUROPE 2022 :
03.03 STRASBOURG (F) La Laiterie
04.03 LILLE (F) Le Splendid
05.03 NANTES (F) Warehouse
06.03 BORDEAUX (F) Rock School Barbey
10.03 MADRID (E) Copernico
11.03 BARCELONE (E) Boveda
12.03 LYON (F) Ninkasi Kao
13.03 NANCY . PAGNEY (F) Chez Paulette
15.03 HAMBOURG (D) Logo
16.03 SIEGBURG (D) Kubana
17.03 MUNICH (D) Backstage

SORTIE/LABEL:

SORTILÈGE (avec le chanteur CHRISTIAN « ZOUILLE » AUGUSTIN) sortira un nouvel album, intitulé PHŒNIX, le 27 août 2021 via VERYCORDS.

Rendez-vous pour voir la LEGENDE dans la patrie du METAL mondial: LE HELLFEST.

Rendez-vous pour voir la LEGENDE dans la patrie du METAL mondial: LE HELLFEST.

PAPABORDG POUR LOUD TV.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Comments are closed.