Duality Records : un label Made in France/Made pour tous !

Partagez !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Note de la rédaction :
5/5

Duality Records logo

Introduction

Il n’est pas chose aisée de se lancer dans un projet de label en 2020. Avec la pandémie mondiale que nous vivons, les répercussions qu’elle a engendrées, il faut savoir captiver le public efficacement. D’autant plus que la prise de conscience mondiale sur l’écologie et la popularité du dématériel vont probablement supprimer cette consommation de CD, vinyles, K7 et autres DVD/Blu Ray. Les labels n’ont-ils plus qu’une raison de vivre au travers du merchandising ? Si tout comme LoudTV vous pensez que non, laissez-nous vous compter l’histoire du naissant Duality Records.

Pierre de Duality Records

Pierre de Duality Records

Damien Duality Records

Damien de Duality Records

Historique

Fondé par deux amis passionnés de musique underground, ce label prend la suite d’un projet de Metal Progressif à jamais cloîtré dans une chambre étudiante. D’abord un titre de la tracklist, « Duality deviendra le nom du label possédant plusieurs symboliques. Tout d’abord il rend hommage à cette amitié musicale dévorante qu’entretiennent les deux comparses. Ensuite, il oppose de façon volontaire les influences diverses que chacun amène ce qui a pour but de viser une niche musicale plurale en quête de curiosité. De ce pari déjà fou consistant à mélanger les groupuscules metalleux, Duality Records remue le couteau dans la plaie et prend la décision de commencer les sorties par des K7. Vous savez, ce ptit boîtier rectangle qu’on glissait dans la voiture de papy et qu’on rembobine au crayon HB. Et oui, tout comme les appareils photos polaroid il semblerait que toutes ces petites babioles refont surface en France mais aussi aux Etats Unis, en Angleterre, en Allemagne et j’en passe.

Fonctionnement

Duality Records tape

En partenariat avec un bon catalogue d’artistes français, Duality n’hésite pas à mettre eux même les mains à la patte. Après réception des fichiers audio, des gabarits et des fournitures, le duo procède à la duplication des K7 à la maison avec plusieurs platines K7 et une bonne carte son. Une fois toutes les bandes magnétiques rembobinées, ils s’occupent également de l’emballage, de l’ajout des codes Bandcamp et de l’envoi. De plus, dans les cas où le groupe a d’autres stocks comme par exemple des vinyles ou CD d’anciennes productions, Duality Records se charge également de l’expédition.

A ce stade vous êtes en droit de vous poser la question : Où est l’arnaque ? Comment au vu des tarifs le label subsiste-t-il ? Des droits d’auteurs cédés, un pourcentage nettement supérieur, des contreparties en nature ? Rien de tout cela, et fort heureusement ! Duality Records fonctionne sous le principe de l’association à but non lucratif. C’est-à-dire qu’en aucun cas le label ne doit sortir un bénéfice de son activité. De ce fait, après avoir acheté le matériel nécessaire pour dupliquer, le label commande en accord avec le groupe une quantité de fournitures pour une sortie. Cette même sortie est divisée au niveau des bénéfices pour que le groupe récupère son bénéfice et le label uniquement son investissement pour ensuite refaire une autre sortie qui elle-même financera la prochaine.

Conclusion

Duality Records tape 2

A ce jour, Duality Records a sorti quatre K7 allant du Doom au Screamo, du Death au Stoner. Plusieurs sorties sont prévues pour 2021 et il court même la rumeur selon laquelle des co-productions vinyles verraient le jour. Vous n’avez donc plus aucune excuse à vous justifier de n’écouter que du mainstream et de laisser prendre la poussière votre walkman de 1983 dans votre grenier ! Foncez jeter un œil sur ce qui se fait de bon en France !

Si vous êtes un groupe cherchant à matérialiser votre art, renseignez-vous car il existe une multitude de labels en France. Croyez-nous ils ne demande qu’à vous aider à sortir de l’ombre.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Comments are closed.