Chronique de HAPPY FIST : LIVE FIRE !

Partagez !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Note de la rédaction :
4/5

HAPPY FIST : Live Fire à paraitre le 15 Avril HomelessRecords !

HappyFist HxC Beatdown Marseille

HappyFist HxC Beatdown Marseille

En partie créateur du KMH Crew (Kick My Head), les marseillais de Happy Fist envoient du Hard Core beatdown. Réglons tout de suite quelque chose : il y a groupe de beatdown et groupe de beatdown, celui-ci en est 1 vrai !

L’aventure de Live Fire avait plutôt mal commencée (euphémisme) niveau distribution. Le groupe planifie la sortie de Nightmare (le bien nommé) sur HardcoreWorld Wide. Sauf que c’est le stagiaire de HCWW qui met le titre en ligne, Happy Fist devient alors « Happ Fist » et la mise en ligne à 18h se fait à l’heure convenue mais on n’a pas encore trouvé sur quel créneau horaire… 14 000 vues plus tard, le titre disparait des écrans radars pour scène de violence ou incitation à la violence. Genre, quelqu’un est allé sur Hardcore World Wide en pensant entrer dans un salon de toilettage pour licornes et bisounours. D’ailleurs NIGHTMARE est censurée jusque sur la chaîne du groupe…

Hé oh les fragiles ! Ici c’est Marseille ! Cuuulés va !

LIVE FIRE

Place à l’album Live Fire pour nos chats noirs de Happ Fist. Happy Fist envoie un Hard Core beatdown des familles avec l’harmonique de fourbe au coin du riff.

Niveau chant, on passe d’un growl digne d’un mort vivant ressuscité 3 fois enfermé dans une cave à un chant saturé beaucoup plus frais. Rageux, énergique et puissant vous noterez au passage 2 feat de malades avec :

-Nico de Tight End sur Death Arena !

Et

-Mitch de Disturb sur Fight for It !

Le combo Basse/Batterie est une pure merveille, la recherche de son/règlages a dû prendre un paquet d’heures mais le résultat est là : Perfect ! Vraiment ! La paire déclenche une pluie de bulldozers sur tes petites oreilles.

Forcément, avec un tel terrain de jeu, niveau gratte on se fait plaiz. Si tu as fait une overdose d’harmoniques avec Machine Head, Happy Fist va te réconcilier avec cet effet rapidos. Les riffs s’enchainent avec fluidité, la gratte surfe littéralement sur la section rythmique.

Comme souvent chez les groupes de HxC beatdown, Happy Fist s’avère être un groupe à la maîtrise technique parfaite. Ca bute, ça claque, ça buche et c’est parfaitement maîtrisé.

J‘te mets au défis d’écouter Live Fire sans headbanger une seule fois !

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Comments are closed.