Pierre Duneau de Déliverance parle de « Neon chaos in a junk-sick Dawn »

Partagez !

Deliverance © Patrick Baleydier
Deliverance © Patrick Baleydier

A PROPOS DE NEON CHAOS IN A JUCK-SICK DAWN

   « Neon chaos in a junk-sick dawn » : un titre énigmatique.  En effet, c’st le reflet complexe d’une vision intime de l’enfer sous le prisme de l’addiction, pour un album aux multiples facettes. Puisant encore plus loin dans les origines de la musique rock, prog et psyché, Deliverance prend un malin plaisir à explorer de nouveaux horizons, notamment hérités du rock psychédélique des 70’s, tout en restant ancré à ses racines blackmetal et sludge. Neon Chaos In a Junck-Sick Dawn est une expérience sensorielle totale, un voyage immersif et filmique vers l’insondable. Pour témoin : les textes de cet album. La plupart ont été écrits durant de longues nuits d’insomnie au 4ème étage d’un immeuble, dans une pièce isolée avec une fenêtre donnant sur une ville qui semble dormir. Sont ici abordés les problèmes de santé mentale, les addictions et tentatives de désintoxication donnant naissance au « corps sans organes ». En somme, une vision intime de ce que pourrait être l’enfer. Un enfer qui peut-être nous attend comme produit final de cette aventure humaine. Une œuvre jusqu’au-boutiste et enivrante.
Retrouvez le groupe sur sa page facebook : https://www.facebook.com/deliveranceband

Partager cet article

Comments are closed.